Mike Conley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conley.
Page d'aide sur les redirections Pour le joueur de basket-ball, voir Mike Conley, Jr..
Mike Conley Portail athlétisme
Informations
Disciplines Triple saut, saut en longueur
Période d'activité 1982-2000
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance 5 octobre 1962 (51 ans)
Lieu Chicago
Taille 1,85 m
Poids 77 kg
Records
• Triple saut : 17,87 m (1987) ; 17,76 m en salle (1987, ancien record du monde)
• Saut en longueur : 8,46 m (1996) ; 8,31 m en salle (1986)
Distinctions
• Élu au Temple de la renommée de l'athlétisme des États-Unis en 2004
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 0
Championnats du monde 1 1 2
Championnats du monde en salle 2 0 1
Jeux panaméricains 1 0 0

Michael « Mike » Alex Conley, né le 5 octobre 1962 à Chicago, est un athlète américain spécialiste du saut en longueur et du triple saut qui s'est illustré en remportant un titre olympique et un titre de champion du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Mike Conley débute l'athlétisme à la Luther High School de Chicago et le poursuit au sein de l'université de l'Arkansas où il obtient 16 titres NCAA à la longueur et au triple saut.

En 1983, il obtient sa toute première médaille internationale en terminant troisième de l'épreuve du saut en longueur des Championnats du monde d'Helsinki, derrière ses compatriotes Carl Lewis et Jason Grimes. Crédité de 17,50 m l'année suivante à l'occasion des sélections américaines, il remporte la médaille d'argent du triple saut des Jeux olympiques de Los Angeles, terminant à six centimètres d'Al Joyner, vainqueur en 17,26 m. Le 17 juin 1985, Conley réalise son meilleur saut (17,71 m) à l'occasion des Championnats des États-Unis d'Indianapolis, mais sa performance est éclipsée ce jour là par le nouveau record du monde du triple saut établit par Willie Banks en 17,97 m. Durant la saison 1987, l'Américain devient champion du monde en salle et réalise quelques mois plus tard le quatrième saut de l'histoire en bondissant à 17,87 m lors des Championnats nationaux de San José. Il se voit néanmoins privé du titre des mondiaux de Rome par le Bulgare Khristo Markov. Il ne parvient pas à obtenir sa qualification pour les Jeux olympiques de Séoul en 1988, mais remporte deux médailles lors des Championnats du monde en salle de Budapest en début d'année suivante : l'or au triple saut et le bronze au saut en longueur.

En 1990, Conley subit la loi de son compatriote Kenny Harrison, meilleur performeur mondial de l'année au triple saut, et doit se contenter de la médaille de bronze lors des Championnats du monde 1991 de Tokyo, terminant derrière Harrison et Leonid Voloshin. En 1992, il remporte le titre des Jeux olympiques de Barcelone en réalisant un bond à 18,17 m, nouveau record du monde non homologué en raison d'un vent trop favorable (+2,1 m/s). Il devance son dauphin, l'Américain Charles Simpkins de plus de cinquante centimètres. Il confirme l'année suivante en s'adjugeant, à 31 ans, le titre des Championnats du monde de Stuttgart avec 17,86 m, devançant notamment le Russe Leonid Volochine et le Britannique Jonathan Edwards. En 1994, il s'impose sur huit des treize compétitions qu'il dispute en plein air, en particulier lors de la finale du Grand prix IAAF à Paris.

Il met un terme à sa carrière d'athlète à l'issue de la saison 2000.

Reconversion[modifier | modifier le code]

Mike Conley est le directeur exécutif de World Sport Chicago, organisation chargée de promouvoir la candidature de la ville de Chicago pour les Jeux olympiques d'été de 2016. Auparavant, il était chargé du haut niveau au sein de l'USA Track & Field, la fédération américaine d'athlétisme.

Il est également agent de joueurs en basketball. Parmi ses clients figure notamment son fils et le choix n°1 de la draft 2007 Greg Oden.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Mike Conley est le père de Mike Conley Jr, basketteur professionnel né en 1987 évoluant au sein des Memphis Grizzlies.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Marque
1983 Championnats du monde Helsinki 3e Longueur 8,12 m
4e Triple saut 17,13 m
1984 Jeux olympiques Los Angeles 2e Triple saut 17,18 m
1985 Finale du Grand Prix Rome 1er Longueur 8,22 m
Coupe du monde des nations Canberra 1er Longueur 8,20 m
1986 Finale du Grand Prix Rome 1er Triple saut 17,16 m
1987 Championnats du monde en salle Indianapolis 1er Triple saut 17,54 m
Jeux panaméricains Indianapolis 1er Triple saut 17,31 m
Championnats du monde Rome 8e Longueur 8,10 m
2e Triple saut 17,67 m
1988 Finale du Grand Prix Berlin 1er Triple saut 17,59 m
1989 Championnats du monde en salle Budapest 3e Longueur 8,11 m
1er Triple saut 17,65 m
Finale du Grand Prix Monaco 3e Longueur 8,12 m
Coupe du monde des nations Barcelone 1er Triple saut 17,49 m
1990 Finale du Grand Prix Athènes 3e Triple saut 16,82 m
1991 Championnats du monde Tokyo 3e Triple saut 17,62 m
1992 Jeux olympiques Barcelone 1er Triple saut 18,17 m
1993 Championnats du monde Stuttgart 1er Triple saut 17,86 m
1994 Finale du Grand Prix Paris 1er Triple saut 17,68 m
1995 Championnats du monde Göteborg 7e Triple saut 16,96 m
1996 Jeux olympiques Atlanta 4e Triple saut 17,40 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
Saut en longueur En plein air 8,46 m Springfield 4 mai 1996
En salle 8,31 m Rosemont 16 février 1986
Triple saut En plein air 17,87 m San José 27 juin 1987
En salle 17,76 m New York 27 février 1987

Meilleures performances par année[modifier | modifier le code]

Triple saut (en plein air)
Année Marque Date Lieu Rang[1]
1983 17,13 m 8 août 1983 Helsinki -
1984 17,50 m 17 juin 1984 Los Angeles 2
1985 17,71 m 16 juin 1985 Indianapolis 4
1986 17,69 m 9 juillet 1986 Moscou 4
1987 17,87 m 27 juin 1987 San José 2
1988 17,59 m 26 août 1988 Berlin 4
1989 17,57 m 16 septembre 1989 Tokyo 3
1990 17,56 m 15 août 1990 Zurich 5
1991 17,62 m 26 août 1991 Tokyo 4
1992 17,72 m 19 août 1992 Zurich 1
1993 17,86 m 16 août 1993 Stuttgart 1
1994 17,68 m 3 septembre 1994 Paris 1
1995 16,80 m 5 août 1995 Göteborg -
1996 17,57 m 15 juin 1996 Atlanta 5
2000 17,63 m 3 août 2000 Barcelone -

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classement établi par l'IAAF en fonction des meilleures performances de l'année