Mike Brown (natation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mike Brown (nageur))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mike Brown et Michael Brown.
Mike Brown (natation) Swimming pictogram white.png
Informations
Nages Brasse
Période active 2000-2009
Nationalité Canadien
Naissance 5 mai 1984 (30 ans)
Lieu Perth
Club Perth Stingrays
Université du Minnesota
Université de Calgary (2004-09)
Records
Grand bassin 100 m br : min 0 s 98
200 m br : min 8 s 84

Michael Andrew Brown dit Mike Brown (né le 5 mai 1984 à Perth dans l'Ontario) est un ancien nageur canadien spécialiste des épreuves de brasse, principalement du 200 mètres. À l'annonce de sa retraite en mai 2009, il détient le record national du 200 m brasse en grand bassin[1]. Il compte à son palmarès plusieurs médailles internationales, notamment un titre du Commonwealth, et a participé à deux reprises aux Jeux olympiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mike Brown apprend à nager à 7 ans au sein du club des Stingrays, dans sa ville natale de Perth. En 1997, il s'impose dans sa catégorie d'âge au niveau national en remportant les 100 et 200 m brasse. L'année suivante, lors du même rendez-vous, il signe le triplé 50–100–200 m. En janvier 2001, il représente son pays en participant au Festival de la Jeunesse olympique organisé par le Comité olympique australien à Sydney. Il y remporte deux médailles d'argent sur 100 et 200 m. Quelques mois plus tard, en août, il décroche son premier titre national élite en s'imposant sur 200 m brasse lors des Championnats du Canada à Toronto. En 2 min 16 s 16, il prend le dessus sur Morgan Knabe, multiple médaillé en compétition internationale[2]. L'année suivante, il se qualifie pour les Jeux du Commonwealth de 2002 disputés à Manchester où le Canadien remporte une première breloque internationale. En abaissant sa meilleure marque personnelle de 2 secondes, il s'invite sur le podium du 200 m brasse, en troisième position derrière l'Australien Jim Piper et le Sud-africain Terence Parkin. Quelques semaines plus tard, à l'occasion des Championnats pan-pacifiques, il bat le premier record du Canada de sa carrière en finale du 200 m brasse. Mais malgré son temps (2 min 12 s 87), il ne remporte pas de médaille mais s'illustre avec le relais canadien 4 × 100 m quatre nages, médaillé de bronze derrière les quatuors américain et australien. En 2003, il se qualifie pour les Jeux olympiques d'été de 2004 grâce à sa septième place en finale du 200 m brasse des Championnats du monde.

Lors des Jeux olympiques à Athènes, Mike Brown atteint la finale et termine sixième du 200 m à un peu plus d'une seconde du podium, ce malgré un nouveau record national (2 min 11 s 94). En 2005, les Championnats du monde se déroulent pour la première fois au Canada, à Montréal. Le nageur originaire de l'Ontario y remporte sa première distinction lors d'un événement planétaire en prenant la deuxième place lors de la finale du 200 m brasse. Il termine alors derrière l'Américain Brendan Hansen. L'année suivante, il confirme cette performance en gagnant un premier titre international sur 200 m lors des Jeux du Commonwealth disputés à Melbourne. Il s'impose à cette occasion d'un centième de seconde sur l'Australien Brenton Rickard. En retrait en 2007 notamment lors des Mondiaux, il retrouve son meilleur niveau en 2008 en améliorant ses records personnels à l'occasion des sélections olympiques canadiennes[3]. Lors des Jeux olympiques de Pékin, il manque de peu le podium du 200 m brasse. En effet, à la lutte avec l'Australien Rickard et le Français Hugues Duboscq, et alors que le Japonais Kosuke Kitajima remporte facilement l'or, Mike Brown échoue à 9 centièmes de seconde de la médaille de bronze et 15 centièmes de l'argent[4] Lors de cette finale, il réalise un temps inférieur à son record national réalisé la veille lors de la demi-finale qu'il avait remporté en 2 min 08 s 84. Après les Jeux, ce temps constitue la quatrième meilleure performance de l'histoire.

Le 28 mai 2009, il annonce sa retraite sportive après huit années en équipe nationale, à 25 ans[5] : « Ça a été une longue et difficile décision à prendre que de mettre un terme à ma carrière. C'est la plus importante décision de ma vie » fait-il part dans un communiqué[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Athènes 2004 Pékin 2008
100 m brasse 20e temps en séries
1 min 00 s 98
200 m brasse 6e
2 min 11 s 94
4e
2 min 09 s 03
Relais 4 × 100 m 4 nages 10e temps en séries 10e temps en séries

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Barcelone 2003 Montréal 2005 Melbourne 2007
100 m brasse 13e temps en demi-finales
1 min 02 s 06
11e temps en demi-finales
1 min 01 s 59
18e temps en séries
1 min 01 s 75
200 m brasse 7e
2 min 13 s 30
Argent
2 min 11 s 22
7e
2 min 12 s 01
Relais 4 × 100 m 4 nages 9e temps en séries 16e temps en séries

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Ce tableau détaille les records personnels de Mike Brown en grand bassin à la fin de sa carrière. L'indication RN signifie que le record personnel du nageur constitue l'actuel record national de son pays.

Records personnels en grand bassin [6]
Épreuve Temps Compétition Lieu Date
200 m brasse 1 min 00 s 98 Jeux olympiques d'été de 2008 (séries) Pékin, Chine 09/08/2009
200 m brasse 2 min 08 s 84 RN Jeux olympiques d'été de 2008 Pékin, Chine 14/08/2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Records du Canada en grand bassin, site de la Fédération canadienne de natation. Consulté le 1er juin 2009.
  2. (en) Swimming - PERTH’S MIKE BROWN CAUSES UPSET AT SUMMER NATIONALS, sur sirc.ca, 7 août 2001. Consulté le 1er juin 2009.
  3. a et b « Mike Brown passe à autre chose », sur radio-canada.ca, 28 mai 2009. Consulté le 1er juin 2009.
  4. Résultats de la finale du 200 m brasse des Jeux olympiques de 2008, site officiel des Jeux olympiques de 2008. Consulté le 1er juin 2009.
  5. « Brèves sportives du COC : Le nageur Mike Brown prend sa retraite », site du Comité olympique canadien, 29 mai 2009. Consulté le 1er juin 2009.
  6. Fiche statistiques de Mike Brown, sur swimrankings.net.

Liens externes[modifier | modifier le code]