Mihalis Yannakakis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yannakakis.
Mihalis Yannakakis en 2006

Mihalis Yannakakis est un chercheur en informatique, né en 1953 à Athènes. Il est actuellement professeur à l'université Columbia. Il est connu notamment pour ses travaux sur la théorie de la complexité et sur les bases de données. Il a reçu le prix Knuth en 2005[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Mihalis Yannakakis a reçu son PhD à l'université de Princeton en 1978 sous la direction de Jeffrey David Ullman[2]. Il a été rédacteur-en-chef du journal SIAM Journal on Computing (en) de 1998 à 2003[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

La notice du prix Knuth[1] indique comme travaux important :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b page du prix Knuth
  2. (en) Mihalis Yannakakis sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  3. « New Editors-in-Chief for SIAP, SICOMP, and SIDMA », sur SIAM,‎ .
  4. Christos H. Papadimitriou et Mihalis Yannakakis, « Optimization, Approximation, and Complexity Classes (Extended Abstract) », dans Proceedings of the 20th Annual ACM Symposium on Theory of Computing, May 2-4, 1988, Chicago, Illinois, USA,‎ , p. 229-234
  5. Carsten Lund et Mihalis Yannakakis, « On the hardness of approximating minimization problems », dans Proceedings of the Twenty-Fifth Annual ACM Symposium on Theory of Computing, May 16-18, 1993, San Diego, CA, USA,‎ , p. 286-293

Liens externes[modifier | modifier le code]