Mihailo Lalić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Mihailo Lalić 1999 Yugoslavia stamp.jpg

Mihailo Lalić (en monténégrin cyrillique : Михаило Лалић), né le 7 octobre 1914 à Trepča et mort le 30 décembre 1992 à Belgrade, était un célèbre romancier de la littérature monténégrine et il est considéré comme d'un des plus grands écrivains monténégrins.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mihailo Lalić est né Trepča, un village du nord-est du Monténégro situé près de la ville d'Andrijevica. Ses romans les plus importants sont Svadba, Zlo proljeće, Raskid, Hajka, Ratna sreća et Lelejska gora.

En 1973, il a reçu le prix NIN pour son roman Ratna sreća (Chance de guerre) et il fut aussi le premier récipiendaire du prix Njegoš pour Lelejska gora. Dans ses romans, il a peint les événements majeurs de l'histoire moderne du Monténégro, notamment ceux des guerres mondiales et en particulier la lutte entre les Partisans communistes de Tito et les Tchetniks royalistes.

Il a vécu à Herceg Novi et Belgrade et a appartenu à la fois à l'Académie serbe des sciences et des arts et à l'Académie monténégrine des sciences et des arts, dont il fut le vice-président. Il fut également membre du Conseil des jeunesses communistes de Yougoslavie (Savez komunističke omladine Jugoslavije) et membre du Parti communiste de Yougoslavie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Nouvelles
  • Izvidnica (« La Patrouille »), 1948.
  • Prvi snijeg (« Première neige »), 1951.
  • Na mjesečini (« Au clair de lune »), 1956.
  • Posljednje brdo (« La dernière Colline »), 1967.
Romans
  • Svadba (« Le mariage »), 1950.
  • Zlo proljeće (« Le Printemps du mal »), 1953.
  • Raskid (« Séparation »), 1955.
  • Lelejska gora (« Diable noir, mon frère », angl. « The Wailing Mountain »), 1957-1962.
  • *Hajka (« La Poursuite »), 1960.
  • Pramen tame (« Le Verrou des ténèbres »), 1970.
  • Ratna sreća (« La Chance de la guerre »), 1973.
  • Zatočnici (« Les Avocats »), 1976.
  • Dokle gora zazeleni (« Jusqu'à ce que la montagne reverdisse »), 1982.
  • Gledajući dolje na drumove, 1983.
  • Odlučan čovjek, 1990.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]