Miguel de Ambiela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miguel de Ambiela

alt=Description de l'image defaut.svg.
Naissance 1666
La Puebla de Albortón, Drapeau de l'Espagne Espagne
Décès 29 mars 1733
Tolède, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale Compositeur, maître de chapelle
Style Musique baroque

Miguel de Ambiela (né à La Puebla de Albortón (Saragosse) en 1666 et mort à Tolède le 29 mars 1733) est un compositeur espagnol de l'époque baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié à la collégiale de Daroca, où il aurait fait la connaissance de Pablo Bruna, il y est nommé maître de chapelle le 18 septembre 1685, à l'âge de dix-huit ans. Il exerce ensuite ces mêmes fonctions à Lérida, Jaca, puis à la basilique de Nuestra Señora del Pilar de Saragosse. De 1707 à 1710, il est maître de chapelle au couvent des Clarisses déchaussées de Madrid, qui est alors un centre important de la musique baroque espagnole. Enfin, du 22 mars 1710 à sa mort, il occupe l'un des postes les plus importants dans son domaine, celui de maître de chapelle de la cathédrale Santa María de Tolède, primatiale d'Espagne.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Miguel de Ambiela s'est exclusivement consacré à la musique religieuse. La majorité de ses compositions sont en latin, et d'inspiration traditionnelle : messes, motets et hymnes. Il est également l'auteur d'œuvres pour orgue, harpe, et jusqu'à huit voix, d'inspiration plus baroque (Miserere et autres psaumes, motets...) mais aussi d'œuvres clairement baroques, marquées par l'influence italienne, dans lesquelles il recourt aux violons, ainsi qu'à un double chœur comprenant au total huit voix (psaumes, villancicos...).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Palacios, José Ignacio, Los compositores aragoneses, Saragosse, 2000, (ISBN 84-95306-41-7)

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]