Mieko Kawakami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mieko Kawakami (川上未映子?) (née le 29 août 1976) est une romancière, poète et actrice japonaise originaire d'Osaka. Elle a remporté le 138e prix Akutagawa en 2007 pour son roman Chichi to Ran (乳と卵) (« Seins et Œufs »)[1],[2]. Chichi to Ran est son deuxième roman. Ce roman, qui marque l'une des premières utilisations centrales du langage parlé d'Osaka dans un ouvrage de littérature pure, traite de la question des femmes et de leur relation à leur corps, par le biais de trois personnages féminins[3]. Ce roman est également un hommage à Ichiyō Higuchi (1872-1896), première femme écrivain professionnel de l'époque moderne au Japon.

Mieko Kawakami s'est d'abord fait connaître comme chanteuse et a sorti trois CD.

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

  • Seins et Œufs [« 乳と卵, Chichi to Ran »], trad. de Patrick Honnoré, Arles, France, Actes Sud, coll. « Lettres japonaises », 2012, 112 p. (ISBN 978-2-330-00240-4)
  • De toutes les nuits, les amants, trad. de Patrick Honnoré, Arles, France, Actes Sud, coll. « Lettres japonaises », 2014, 288 p. (ISBN 978-2-330-03022-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Singer Kawakami wins Akutagawa Prize"Tokyograph (17 janvier 2008)
  2. "Professional singer wins coveted Akutagawa literary award"Mainichi – Daily News (17 janvier 2008)
  3. « Akutagawa, Naoki prizes awarded »The Japan Times (17 janvier 2008)