Mieczysław Rakowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rakowski.
Mieczysław Rakowski
Mieczysław Rakowski à Varsovie en 2006.
Mieczysław Rakowski à Varsovie en 2006.
Fonctions
Premier ministre de la République populaire de Pologne
27 septembre 19881er août 1989
Prédécesseur Zbigniew Messner
Successeur Czesław Kiszczak
Premier secrétaire du Parti ouvrier unifié polonais
29 juillet 198924 janvier 1990
Prédécesseur Wojciech Jaruzelski
Successeur Dissolution du parti
Biographie
Date de naissance 1er décembre 1926
Lieu de naissance Kowalewko Drapeau de la Pologne Pologne
Date de décès 8 novembre 2008 (à 81 ans)
Lieu de décès Varsovie Drapeau de la Pologne Pologne
Nationalité Polonaise
Parti politique Parti ouvrier unifié polonais
Profession Journaliste et historien

Mieczysław Rakowski, né le 1er décembre 1926 à Kowalewko (Grande-Pologne) et mort le 8 novembre 2008 à Varsovie[1], est un journaliste, historien, et homme politique polonais. C'est le dernier Premier ministre communiste ayant réellement gouverné la République populaire de Pologne, son successeur ayant échoué à former un gouvernement.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1946, Mieczysław Rakowski rejoint le Parti ouvrier polonais, puis le Parti ouvrier unifié polonais (PZPR) en 1948.

Devenu docteur en histoire en 1956, Mieczysław Rakowski sera rédacteur de l'hebdomadaire Po prostu (Tout simplement), puis de l'hebdomadaire Polityka auquel il reste lié jusqu'en 1982. Il entre au Comité central du PZPR en 1975.

Il est nommé par Wojciech Jaruzelski Premier ministre de l'avant-dernier gouvernement communiste du 27 septembre 1988 au 1er aout 1989.

Le 29 juillet 1989, il est nommé Premier secrétaire du PZPR.

Le 21 août, suite à un long entretien téléphonique avec Mikhaïl Gorbatchev, il prend un certain nombre de décisions historiques : participation des communistes au gouvernement du Premier ministre non-communiste et catholique Tadeusz Mazowiecki et investiture du gouvernement avec l’apport des 150 voix des parlementaires communistes.

La République populaire de Pologne (PRL) ayant cessé d'exister le 31 décembre 1989, le PZPR s'autodissout le 24 janvier 1990.

Mieczysław Rakowski et plusieurs anciens communistes créent alors la Social-démocratie de la République de Pologne (SdRP), qui devient la principale composante de l'Alliance de la gauche démocratique avant de disparaître complètement en 1999.

Lors de l'élection présidentielle polonaise de 2005, il soutient la candidature de Włodzimierz Cimoszewicz, qui s'est finalement retiré.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Poland's last communist chief and PM dead at 82 reuters.com, 8 novembre 2008