Microtyran à calotte noire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Microtyran à
calotte noire

Description de cette image, également commentée ci-après

Myiornis atricapillus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Tyrannidae
Genre Myiornis

Nom binominal

Myiornis atricapillus
(Lawrence, 1875)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC 3.1 : Préoccupation mineure

Le Microtyran à calotte noire (Myiornis atricapillus) est une espèce de passereaux de la famille des Tyrannidés. C'est la plus petite espèce de son territoire mais il est bien plus grand que son cousin, le Microtyran à queue courte.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit oiseau à queue courte, de 6,5 cm de long et pesant 5,2 g. La couronne est noire, virant au gris foncé sur le reste de la tête, et contrastant avec le blanc des « lunettes ». Le reste de la face supérieure est vert-olive. La queue et les ailes sont noirâtres avec l'extrémité des plumes jaunes et deux barres alaires jaunes. La gorge et la poitrine sont blanches, les flancs sont gris et le ventre jaune pâle. Les deux sexes sont semblables, mais les femelles ont une couronne plus terne, les juvéniles ont une couronne et les parties supérieures brunes, et ont des marques sur les ailes et les parties inférieures chamois.

Comportement[modifier | modifier le code]

On peut le voir seul, à deux ou à plusieurs familles, chassant de petits insectes dans de petits vols rapides.

Habitat[modifier | modifier le code]

C'est une espèce de la canopée qui en descend au niveau des lisières et les clairières et dans les repousses et les bois semi-ouverts.

Nidification[modifier | modifier le code]

La femelle construit un nid de 15 cm de diamètre avec une entrée latérale ronde, qui est suspendue à une branche mince d'un arbre entre 1 et 7 m de haut. La femelle couve les deux œufs bruns marbrés de blanc pendant 15 à 16 jours.

Son cri est un petit ttseep qui peut être confondu avec un bruit d'insecte ou de grenouille. Les groupes familiaux communiquent également par des sifflets doux et des trilles.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

On le trouve du Costa Rica au nord-ouest de l’Équateur.On le trouve jusqu'à une altitude de 900 m. Il est assez courant, sauf dans les zones arides. Au Costa Rica et dans la plupart du Panama, il est limité à la plaine des Caraïbes et est limité aux régions humides du Chocó, plus au sud.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :