Microsorium pteropus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Microsorum pteropus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Microsorum pteropus

Classification
Règne Plantae
Classe Filicopsida
Ordre Polypodiales
Famille Polypodiaceae
Genre Microsorum

Nom binominal

Microsorum pteropus
(Blume) Copel., 1933

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Synonymes

* Colysis pteropus

Microsorum pteropus ou fougère de Java est une plante d'eau douce de la famille des Polypodiacées.

Origine[modifier | modifier le code]

A l'état naturel, cette plante aquatique se rencontre dans les régions tropicales d'Asie du Sud-Est dans des cours d'eau en Inde ou Indonésie. La culture des plants pour l'aquariophilie commence dès 1957[1] dans l'entreprise "Tropicarium" à Francfort (Allemagne).

Description[modifier | modifier le code]

Cette plante est une fougère amphibie de couleur vert foncé, dont le rhizome rampant s'accroche à tous les supports. Les feuilles sont lancéolées jusqu'à 15 cm de long pour 2.5 cm de large. Chaque feuille pousse à l'extrémité d'une tige partant du rhizome. Sa croissance est lente. Le rhizome s'attache à tous les supports, aux roches et aux débris de bois, grâce à des fines et nombreuses racines noires adventives.

Les feuilles sont habituellement constituées d'une seule foliole, mais il arrive qu'elles soient trilobées. Le cultivar "Windelov" donne des frondes aux extrémités crépues, le "Trident" donne des frondes ramifiées. De nombreux cultivars existent se différencient par la largeur et la longueur des frondes.

La texture dure et fibreuse de la Fougère de Java rebute les poissons herbivores ou végétariens. Comme les Anubias, elle est donc fortement recommandé dans les bacs où les poissons dévorent les plantes.

Maintenance[modifier | modifier le code]

La fougère de Java est une plante peu exigeante. Elle possède la particularité de s'adapter à des eaux dures ou saumâtres. Un éclairage fort est tout de même conseillé. Une température de l'eau entre 20 et 24°C, une dureté de 6 à 10°F et un pH compris entre 5,5 et 7 sont favorables à sa croissance.

Le rhizome ne doit pas être enterré au risque de le voir pourrir, ce qui provoquerait la mort de la plante. Le rhizome peut être fixé sur un élément du décor comme une pierre ou une racine à l'aide d'un fil en nylon. Les racines en se développant vont alors s'accrocher au support.

Microsorium pteropus

Bien que capable de survivre dans de mauvaises conditions, la fougère manifestera ses carences par une petite taille des feuilles et des taches noires sur le feuillage (carence en fer).

Bien cultivée, les feuilles peuvent atteindre une grande taille (30 cm et plus).

Lorsqu'on achète les fougères en magasin, elles proviennent souvent d'une culture non totalement aquatique mais plutôt palustre (racines dans l'eau, mais feuillage à l'air libre), et il faut s'attendre à un changement d'aspect net pour les nouvelles feuilles.

Entretien[modifier | modifier le code]

Aimant le courant il est recommandé de placer la plante à la sortie du système de filtration. De temps en temps, il faut couper les feuilles noircies afin de fortifier la plante et eviter son pourissement.

Multiplication[modifier | modifier le code]

La multiplication se pratique par fragmentation du rhizome. Les fragments à l'origine de nouveaux plants doivent posséder au moins 5 ou 6 feuilles. Pour la fixer, il suffit d'utiliser un fil de nylon afin d'éviter d'enterrer les racines qui risquent de pourrir.

Des plantules se développent aussi sur les feuilles les plus vieilles. Elles peuvent être séparées de la plante mère une fois qu'elles ont développé quelques feuilles et racines.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Microsorum pteropus sur Aquaportail.

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]