Microsoft SharePoint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SharePoint
Image illustrative de l'article Microsoft SharePoint
Logo

Développeur Microsoft
Dernière version 2013
Environnement Windows NT
Type CMS,portails,groupware
Licence Logiciel propriétaire
Site web Site web de Microsoft SharePoint
Ancien logo

SharePoint est une série de logiciels pour applications Web et portails développée par Microsoft. Les fonctionnalités des produits SharePoint sont la gestion de contenu, les moteurs de recherche, la gestion électronique de documents, les forums, la possibilité de créer des formulaires et des statistiques décisionnelles[1].

En particulier, SharePoint fait référence à deux produits complémentaires du même auteur, et qui ont été rebaptisés plusieurs fois entre 2001 et 2007[2].

  • Windows SharePoint Services (abrégé WSS), auparavant appelé Sharepoint Team Services: C'est un logiciel moteur de groupware et de sites web dynamiques qui permet aux utilisateurs de partager des documents et des messages électroniques. Il est inclus dans le système d'exploitation Windows Server 2003.
  • Microsoft Office SharePoint Server (abrégé MOSS), auparavant appelé Microsoft Office Sharepoint Portal Server. Ce logiciel, payant, permet de réaliser des portails web d'entreprise. Les fonctionnalités sont la gestion de contenu, le moteur de recherche, la possibilité de créer des formulaires et des statistiques décisionnelles.

Les produits SharePoint utilisent le moteur d'exécution ASP.Net, le serveur web Internet Information Services (IIS) , et le système de gestion de base de données SQL Server, de Microsoft. Tout type de document peut y être stocké.

La série SharePoint a connu la croissance la plus rapide de tous les produits de Microsoft et les ventes ont dépassé les 30 millions en 2005[3].

Historique[modifier | modifier le code]

En novembre 1999, Microsoft annonce Digital Dashboard, un logiciel pour afficher des pages web dynamiques dans Microsoft Outlook[4]. Dans ce logiciel, des blocs d'informations, appelés WebParts, pouvaient être assemblés et former une page web. Le développement de ce produit a été abandonné, et la technique des WebParts a été incorporée dans SharePoint[5].

Dans le même temps, l'équipe qui développe Microsoft Office travaillait sur SharePoint Team Services, un logiciel de gestion électronique de documents qui devait permettre à des utilisateurs situés à des endroits géographiques différents de travailler en commun sur les mêmes documents de la suite bureautique Microsoft Office[6].

En 2008, la version 3 du logiciel Open Source de gestion de contenu Alfresco est adaptée pour être utilisée avec les documents de la suite bureautique Microsoft Office. Microsoft avait été condamné par l'Union européenne pour violation du droit de la concurrence et obligé à publier certains de ses protocoles. Ce qui a permis aux développeurs d'Alfresco d'adapter leur logiciel à la suite Microsoft Office, et de faire de leur produit un concurrent direct de SharePoint[7].

En 2009, suivant la vague du Cloud Computing, Microsoft annonce la disponibilité de SharePoint au travers d'une offre SaaS appelée Microsoft Online Services, sous le nom de SharePoint Online.

Les produits et les fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Les produits de la gamme Sharepoint (WSS, MOSS) diffèrent par l'étendue de leurs fonctionnalités (WSS étant une version simplifiée de MOSS), le prix (WSS est un logiciel gratuit) et les conditions de licence. WSS évolue vers SharePoint Foundation 2010 qui est toujours gratuit. MOSS évolue vers SharePoint serveur 2010, puis vers la version 2013 disponible en ligne.


Windows SharePoint Services (WSS)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Windows SharePoint Services.

Successeur de SharePoint Team Services, c'est un logiciel composé d'une suite de fonctionnalités pour des sites web dynamiques telles que la gestion de contenu, le moteur de recherche ou les forums. Toutes les fonctionnalités sont prévues pour être utilisées ensemble, et partagent une même charte graphique.

Windows SharePoint Services permet par exemple de

  • Mettre des documents à disposition de certains utilisateurs sur un site web, suivre les changements, et être averti lorsque le document a expiré.
  • Créer un site web composé d'un ensemble de pages ayant une présentation uniforme, sans aucune connaissance technique.
  • Créer des formulaires pour des procédures d'entreprise et suivre l'évolution de chaque procédure lancée.

Windows SharePoint Services est fourni systématiquement avec le système d'exploitation Windows Server 2003[8].

Microsoft Office SharePoint Server (MOSS)[modifier | modifier le code]

Microsoft Office SharePoint Server (MOSS) permet de fédérer au sein d'un portail d'entreprise plusieurs sites utilisant Windows SharePoint Services. Les fonctionnalités supplémentaires alors apportées par Microsoft Office SharePoint Server sont par exemple[9] :

  • Création de sites personnels
  • Agrégation de contenu de sites différents au format RSS
  • Annuaire de sites
  • Moteur de recherche indexant l'ensemble des sites de l'entreprise

Une version Entreprise d'Office SharePoint Server existe et apporte des fonctionnalités complémentaires à la version Standard.

À la différence de Windows SharePoint Services, les licences pour Microsoft Office SharePoint Server sont payantes.

Licences[modifier | modifier le code]

Les contrats de licence pour les produits SharePoint sont des licences d'accès client (client access licence). Le contrat stipule le nombre maximal d'utilisateurs ou d'ordinateurs qui peuvent utiliser le produit SharePoint en même temps. Il existe divers contrats échelonnés de 5 à plus de 250 utilisateurs[10].

L'outil SharePoint est déjà fortement implanté en entreprise et 5 des 10 meilleurs intranets de 2009 utilisent cette plateforme[11].

La gestion des licences n'était pas toujours aisée (Microsoft SharePoint Server Standard / Entreprise / Internet), Microsoft l'a donc simplifié dans la version 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « What is Microsoft Office SharePoint »
  2. « SharePoint, la pelote sans fin »
  3. (en) « Office 2003, one year on »
  4. (en) « Microsoft's Digital dashboard »
  5. (en) « SharePoint portal server digital dashboard webparts »
  6. (en) « Intranet Journal, Introduction to SharePoint »
  7. « Alfresco exploite l'antitrust »
  8. (en) « Deploying SharePoint Services »
  9. (en) « Office SharePoint Server features »
  10. « Client Access licence guide »
  11. blog MicroSoft

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Logiciels similaires