Microlearning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le microlearning est une modalité de formation ou apprentissage en séquence courte de 30 secondes à 3 minutes, utilisant texte, images et sons. Le plus souvent, ce terme est utilisé dans le domaine de l'apprentissage en ligne.

Introduction[modifier | modifier le code]

Dans un sens général, le terme microlearning peut être compris comme une métaphore représentant des composants atomiques d'une vaste diversité de modèles, de concepts et de processus d'apprentissage.

« Indifféremment si apprentissage signifie l'acquisition ou l'organisation de la connaissance, le changement de comportement, d'attitude, de valeurs, de capacités mentales, de structures cognitives, de réactions émotionnelles, de schémas d'actions ou de dimensions sociales, dans tous ces cas on peut considérer les aspects micro, meso et macro des diverses vues des changements persistants et des modifications notables des performances. »[1].

Selon les domaines de référence toutefois, les aspects micro, meso et macro peuvent varier, car ce sont des concepts relationnels. Par exemple, dans le contexte de l'apprentissage d'un langage, le micro traite du vocabulaire, de la grammaire, le meso des situations et discussions alors que le macro touche les aspects sociaux-culturels. Plus généralement, la distinction se fait généralement sur l'apprentissage individuel, par groupe ou par société ou générations.

Le microlearning toutefois, marque une distance avec les modèles standard d'acquisition de connaissances et la définition précédente de micro. Il s'agit d'un processus relativement nouveau, ce qui explique qu'il ne soit pas encore strictement défini.

Comme technologie servant à l'instruction, le microlearning cible la création d'activités de micro-apprentissage à travers de très courtes étapes utilisant des environnements multi-média. Ces activités peuvent facilement être incluses dans la routine quotidienne de l'élève. À l'opposé des approches plus traditionnelles d'apprentissage, le microlearning utilise souvent la méthode du push (où l'élève déclenche par lui-même le processus au moment désiré).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Les processus relevant du microlearning font souvent appel à des interactions avec du micro-contenu et sont inclus soit dans des structures d'apprentissage en ligne, soit dans des structures particulières telles que des blogs.
  • Le microlearning est généralement défini selon la durée prévue d'une tache d'apprentissage (telle que répondre à une question, mémoriser ou rechercher une information[2]. On prévoit que la durée d'une tâche typique de microlearning sera approximativement de quelques secondes jusqu'à 15 minutes.
  • Le microlearning peut également signifier un processus consécutif de courtes tâches d'apprentissage.

Plus généralement, on utilise le terme de microlearning pour décrire la méthode utilisée par un nombre croissant de personnes pour s'instruire de manière informelle à l'aide de technologies basées sur le Web 2.0 et le wireless.

Dimensions et limites[modifier | modifier le code]

  • Durée : l'effort doit être relativement bref.
  • Contenu : le contenu doit être structuré en petite unités.
  • Forme : la forme adoptée est généralement le fragment, ou un épisode.
  • Processus : le processus général doit être intégré, basé sur une méthode itérative.
  • Médias : les médias utilisé sont principalement électroniques et mono-utilisateur.
  • Type d'apprentissage : basé sur la répétition, la participation, le type d'apprentissage doit être constructif et pragmatique.

Quelques exemples de microlearning[modifier | modifier le code]

  • Un économiseur d'écran qui propose à l'utilisateur de résoudre des tâches simples après un certain temps d'inactivité.
  • Un questionnaire à choix multiples envoyé par SMS sur un téléphone portable.
  • Le mot du jour, envoyé par mail ou utilisant un flux RSS.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Hug Theo, 'Micro Learning and Narration. Exploring possibilities of utilization of narrations and storytelling for the designing of "micro units" and didactical micro-learning arrangement' 2005
  2. Elliott Masie, : Nano-Learning: Miniaturization of Design (2006)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]