Micocoulier occidental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le micocoulier occidental ou micocoulier de Virginie (Celtis occidentalis) est un type d'arbre ou arbrisseau appartenant au genre des Micocouliers et à la famille des Ulmacées[1].


Habitat[modifier | modifier le code]

L’arbre est originaire de l’Amérique du Nord où on le trouve du Texas et de l’Alabama jusqu’aux provinces du Québec et de l’Ontario au Canada[1]. L’arbre a été introduit en Europe en 1636[1]. L’arbre pousse aussi bien sur des terrains humides le long des cours d’eau que dans les endroits rocheux plus secs. Il a besoin d’un ensoleillement moyen sur sol humide mais plus fort sur terrain sec. En Europe, il est planté comme arbre d’ornement. Ne supportant pas les grands froids, on le rencontre plus en Europe de l’Ouest qu’en Europe de l’Est[1].

Description[modifier | modifier le code]

L’arbre atteint en Europe une taille comprise entre 10 et 15 mètres. Le tronc est couvert d’une écorce gris foncé qui s’écaille. Les feuilles sont alternes, longues de 5 à 10 cm et de forme ovale. Elles sont irriguées par trois veines principales qui partent d’un même point à la base de celles-ci.

Les fleurs, qui apparaissent début mai, sont bisexuées et divisées en cinq morceaux. Elles sont situées dans les aisselles des feuilles de la saison[1]. Les staminées sont groupées, les pistils solitaires ou par 2-3. Calice 4-6 partit. L'ovaire est sessile.

Le fruit, brun-rouge, est une drupe ovoïde ou globuleuse[1]. Faisant 7 à 10 mm de diamètre, ils pendent sur de courts pédicelles. Un noyau jaunâtre de 5 mm de large est présent à l’intérieur du fruit[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (fr) Arbres - Jaromir Pokorny - p.158 - (ISBN 2-7000-1818-4) - Éditions Gründ - 1987