Mickey Magicien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mickey Magicien

Titre original Magician Mickey
Réalisation David Hand
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre dessin animé
Sortie 1937
Durée 8 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mickey Magicien (Magician Mickey) est un dessin animé de Mickey Mouse produit par Walt Disney pour United Artists et sorti le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mickey est un magicien. Dingo est l'assistant technique du théâtre où Mickey se produit. Il lève le rideau et s'occupe des lumières. Mickey fait quelques tours de magie, dont l'apparition d'un guéridon de son chapeau haut de forme et la transformation de sa cape en corbeau. Mais un des spectateurs, placé au balcon d'honneur de gauche, s’esclaffe de rire et fait du bruit avec son soda, il s'agit de Donald. Mickey poursuit son numéro avec des ballons, que Donald s'amuse à percer avec une fronde. Pour se venger, Mickey décide de faire quelques tours surprenants aux dépens du canard. Une bataille s'ensuit entre le canard colérique Donald et la magie de Mickey, jusqu'à la destruction du théâtre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Un des sorts que jette Mickey à Donald fait que ce dernier crache des cartes au lieu de dire des injures. C'est un amusant clin d'œil à la façon dont sont représentées les injures dans les bandes dessinées.
  • Le spectacle de magie de Mickey est au départ presque trop classique. Ce n'est qu'à partir du moment où Donald entre en scène pour jouer les trouble-fête que le spectacle devient intéressant. La participation involontaire de Donald aux tours de magie est également un hommage aux spectacles de Magie pendant lesquels le public participe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Magician Mickey (1937) sur l’Internet Movie Database
  2. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 344