Michoacán

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Michoacán de Ocampo)
Aller à : navigation, rechercher
Michoacán
Estado Libre y Soberano de Michoacán
État libre et souverain de Michoacán
Blason de Michoacán
Héraldique
Drapeau de Michoacán
Drapeau
Localisation de l'État de Michoacán
Localisation de l'État de Michoacán
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
Capitale Morelia
Adhésion à la République 22 décembre 1823  (5e)
Municipalités ou équivalent 113
Gouverneur Salvador Jara Guerrero
Sénateurs Marko Cortés Mendoza
Leonel Godoy Rangel
Silvano Aureoles Conejo
Nombre de députés 19
ISO 3166-2 MX-MIC
Fuseau horaire UTC-6
Langue(s) régionale(s) De jure : Espagnol, Autres dialectes parlés par autour du dix% de la population sont: P’urhepécha, (Tarasco), Nahuatl, Otomí Mazahua
Démographie
Gentilé Michoacano
Population 4 351 037 hab. (2010)
Densité 74 hab./km2
Rang 9e
Ville la plus peuplée Morelia
Géographie
Coordonnées 19° 10′ 07″ N 101° 53′ 59″ O / 19.168611111111, -101.89972222222 ()19° 10′ 07″ Nord 101° 53′ 59″ Ouest / 19.168611111111, -101.89972222222 ()  
Altitude Max. (Volcán Tancítaro) 3 840 m
Superficie 58 643 km2
Coordonnées géographiques 19° 10′ 07″ N 101° 53′ 59″ O / 19.16861, -101.89972 ()
Latitude 20º 24' - 17º 55' N
Longitude 100º 04' - 103º 44' O
Liens
Site web http://www.michoacan.gob.mx

Le Michoacán ou plus précisément le Michoacán de Ocampo est un État du Mexique situé sur la côte Pacifique, à peu près au centre du pays. Entouré, à l'ouest par les États du Colima et du Jalisco, au nord par Guanajuato et Querétaro, à l'est par l'État de Mexico et sud-est par le Guerrero, il occupe une surface de 59 928 km². En 2003, il comptait environ 4 millions d'habitants. La capitale est Morelia.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Glyphe nahuatl Michhuahcan.

Michoacán est un mot nahuatl, utilisé à l'origine par les Nahuas pour désigner le royaume tarasque situé dans l'Occident mexicain.

Il est formé de l'agglutination du radical « mich » de michin (poisson), de la particule huah (possessif qualificatif de lieu) et du suffixe locatif can. Il signifie donc « le lieu de ceux qui ont du poisson », la terre des pêcheurs[1],[2]. Il fait référence aux nombreux lacs poissonneux du territoire michhuaque[2].

Son glyphe, de type phonétique, est formé par un poisson sur une colline[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon les études archéologiques, la présence humaine sur le territoire de l'État mexicain de Michoacán date d'au moins 10 000 ans. Dans la période préhispanique, il y eut de nombreuses vagues de migrations de tribus amérindiennes dans la région (Pirinda, Nahua, Huetamo, Colima, Purhepecha etc. Il existe des sites de colonies de toute la période méso-américain. Les sites importants comprennent El Openo, Curutarán, Tepalcatepec, Apatzingán, Zinapecuaro et Coalcoman.

La principale civilisation préhispanique de l'État est celle des P'urhépecha (ou Tarasques), qui a été centré dans la région du lac de Patzcuaro. Avant le XIIIe siècle, les Nahua et les P'urhépecha cohabitaient en vivant de l'agriculture et de la pêche. Les P'urhépecha sont des descendants de l'arrivée tardive des Chichimèques venus du nord. À la fin du XVe siècle, cette région rivalisait avec celle des Aztèques. Les Aztèques ont tenté d'envahir P'urhépecha mais ont été repoussés. En raison de leur attaque, le P'urhépecha a plus tard nié l'aide aztèque dans la défense de Tenochtitlan contre les Espagnols.

Personnalités issues de Michoacán[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Architecture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Événements culturels et festivals[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Les principales cultures du Michoacán sont l'avocatier, le pois chiche, le citron, sésame, sorghum, et fraises. L'État est aussi un important producteur de bovidés.

Michoacán abrite plusieurs parcs nationaux :

  • Pico de Tancítaro (Uruapan) ;
  • Lago de Camécuaro (Zamora) ;
  • Cerro de Garnica (Mil Cumbres) ;
  • Barranca de Cupatitzio (Uruapan) ;
  • Hermanos Rayón (Tlalpujahua) ;
  • Parque Nacional Bosencheve (Zitácuaro).

L'État compte plusieurs volcans :

Le Michoacán dispose aussi de richesses minières : or, argent, plomb, zinc, barite, cuivre.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Paysages et végétation[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Flore et faune[modifier | modifier le code]

Le site d'Angangueo dans le nord du Michoacán est réputé pour être un havre pour les papillons monarques (Danaus plexippus) qui passent six mois par an dans les forêts de sapin sacré de la région.

Flore et faune
Monarch Butterfly Danaus plexippus Laying Eggs.jpg Crotalus vegrandis-Cascabel de Uracoan.JPG Canis latrans.jpg Anas platyrhynchos male female quadrat.jpg Tochtli-Rabbit-Conejo.jpg
Danaus plexippus Crotalus Canis latrans Anatinae Romerolagus diazi
Bobcat at Fort Worth Zoo.jpg Great blue heron02 - natures pics.jpg Mimus polyglottos adult 02 cropped.jpg Young Possum.jpg Iguana Aquarium Barcelona.jpg
Lynx rufus Ardeidae Mimus polyglottos Didelphis marsupialis Iguana
Nopal.jpg Field-pines-mountain.jpg Singapore Botanic Gardens Cactus Garden 2.jpg Tronco-Detalles-Árbol-del-Tule-Oaxaca-Mexico.jpg Agave americana R01.jpg
Opuntia ficus indica Abies religiosa Echinocactus grusonii Taxodium mucronatum Agave

Villes et urbanisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Salvador Valencia Chávez, David : Novela Etimologica, UNAM, 2002, p.224.
  2. a, b et c (es) Rodrigo Martínez Baracs, « Etimologías políticas michoacanas », in Autoridad y gobierno indígena en Michoacán : ensayos a través de su historia, volume 2, p.63.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]