Michiyuki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michiyuki (道行文, michiyuki-bun?, littéralement « littérature route voyage ») est le terme qui décrit une scène de voyage dans le théâtre japonais, scène au cours de laquelle les personnages dansent ou conversent tout en voyageant.

Le mot michiyuki 道行 dans son sens générique de michi wo yuku « aller sur la route » est utilisé dans les descriptions lyriques de voyages dès le VIIIe siècle. C'est aussi un mot qui désigne la musique des danses bugaku de l'époque de Heian, jouée pendant que le danseur se déplace sur ​​la scène. En tant que terme technique dans les théâtres et kabuki, michiyuki est employé depuis le XVIe siècle.

Dans le nô, le michiyuki emprunte habituellement la fonction d'un prologue, les personnages introduisant la pièce tout en voyageant vers l'endroit où se déroulera l'action principale. Dans le kabuki, en revanche, le michiyuki se situe souvent dans le dernier acte.

Le michiyuki est joué par les personnages qui voyagent et circulent sur un rythme soutenu, sur ​​la scène principale ou sur le hanamichi (passerelle ou « couloir » attaché à la scène principale).

Sources[modifier | modifier le code]

  • Martina Schönbein, Die Michiyuki-Passagen in den Sewa-Jōruri des Dramatikers Chikamatsu Monzaemon (1653-1724), 1994, ISBN 978-3-447-03434-0.
  • Henry W. Wells, 'michiyuki', in John Gassner, Edward Quinn (eds.), The Reader's Encyclopedia of World Drama, Courier Dover Publications, 2002, ISBN 978-0-486-42064-6, p. 564.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]