Michiko to Hatchin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michiko to Hatchin

ミチコとハッチン
Type Seinen
Anime japonais
Réalisateur
Studio d’animation Manglobe
Chaîne Drapeau du Japon Fuji Television
1re diffusion 15 octobre 200818 mars 2009
Épisodes 22

Michiko to Hatchin (ミチコとハッチン?, littéralement Michiko et Hatchin) est un animé destiné à la télévision japonaise. Il est produit par le studio Manglobe et réalisé par Sayo Yamamoto, dont c'est le premier travail de réalisatrice. Les deux rôles éponymes du titre sont interprétés respectivement par les actrices japonaises réputées Yōko Maki (The Grudge) et Suzuka Ōgo (Mémoires d'une geisha).
La musique est composée par le musicien brésilien Kassin et produite par Shinichirō Watanabe.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule dans un pays fictif imprégné d'éléments culturels de pays d'Amérique latine, principalement du Brésil. La « Michiko » du titre est une femme sexy et libérée qui s'échappe d'un centre pénitentiaire prétendument inviolable, tandis que Hatchin est une jeune fille fuyant une famille adoptive au comportement abusif. Les deux unissent leurs forces dans une improbable fuite vers la liberté.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Michiko Malandro (voix de Yōko Maki).
    Une femme sauvage et indépendante qui vient juste de s'échapper pour la quatrième fois de l'une des prisons les plus sévèrement gardées au monde. Michiko délivre Hana des traitements abusifs de ses parents adoptifs après s'être introduite chez ces derniers sur son scooter en traversant une fenêtre. Elle prétend qu'elle connait le père de Hatchin, qu'il était un homme bon et qu'elle était tombée amoureuse de lui au premier regard. Elle porte un mystérieux tatouage sur le ventre.
  • Hana Morenos, surnommée Hatchin (voix de Suzuka Ōgo).
    Une jeune fille vivant au sein d'une famille adoptive où elle est la victime de traitements abusifs aussi bien des adultes que des deux autres enfants jusqu'à ce que Michiko vienne à son secours (à la manière de Cendrillon). Elle hésite à faire confiance à Michiko, mais elles portent toutes les deux le même tatouage sur le ventre.
  • Hiroshi Morenos (voix de Kanji Tsuda).
    Le père d'Hana et l'ancien amour de Michiko. Bien qu'il soit officiellement tenu pour mort, Michiko est persuadée qu'il est vivant, quelque part, et sauve Hatchin afin de trouver des indices sur sa situation. Il semble qu'il porte le même tatouage que Michiko et Hatchin, mais sur l'épaule gauche.
  • Atsuko Jackson, surnommée Jumbo à cause de Michiko Malandro (voix de Maki Sakai).
    Elle a vécu dans le même orphelinat que Michiko et semble avoir un compte à régler avec elle. Elle est aujourd'hui dans la police et fut responsable de l'arrestation de Michiko douze ans avant le début de l'intrigue. Michiko s'amuse à l'appeler « Jumbo » pour la mettre en colère. (jumbo est un terme portugais qui désigne à la fois des fruits de syzygiums et une personne à la peau foncée.) Elle semble nourrir des sentiments contradictoires pour Michiko et on la voit parfois aider cette dernière à se sortir d'une mauvaise situation.
  • Satoshi Batista (voix de Masaki Miura).
    Un vieil ami d'Hiroshi, qui a pris le contrôle du syndicat criminel Monstro preto (littéralement monstre noir), lorsque Michiko était derrière les barreaux.
  • Shinsuke Rodriguez (voix de Jun Murakami).
    L'un des hommes de main de Satoshi, possédant un tempérament vicieux et sadique.
  • Lénine C'est un garçon qui est amoureux de Hana

Musique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Michiko to Hatchin » (voir la liste des auteurs)

  • L'épisode 15 fait une référence à Ergo Proxy avec le nom de "Vincent Law" apparaissant sur la tranche d'un livre de la bibliothèque.
  • L'épisode 21 fait une référence à Reservoir Dog de Quentin Tarantino en reprenant le hangar dans lequel se déroule la majorité du film comme background.

Liens externes[modifier | modifier le code]