Michiko Kon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michiko Kon (今道子, Kon Michiko?, née en 1955) est une photographe japonaise[1].

Etudes et biographie[modifier | modifier le code]

Michiko Kon a étudié deux ans au Tokyo Photographic College [2].

La décennie après 2000, Michiko Kon a mis en suspens sa carrière de photographe pour s'occuper de sa mère vieillissante[2].

Thèmes et styles[modifier | modifier le code]

Dans ses photographies, généralement en noir et blanc, influencée par le surréalisme, Michiko Kon associe aliments et objets ou vêtements dans des natures mortes.

Certains commentateurs ont vu dans cet aspect de son oeuvre une critique de la société de consommation et de l'atmosphère de la Bubble economy qui règnait au Japon dans les années 80 et 90. Cette interprétation a surpris la photographe[3].

Dans d'autres photographies, Michiko Kon utilise le principe du collage pour placer des objets insolites au milieu de fleurs ou d'aliments.

Depuis 2012, Michiko Kon intègre dans ces photographies de vieilles photos de famille ou des objets japonais anciens ; elle joue ainsi avec les concepts de nostalgie et promeut un dialogue sur la vie et la mort et sur le passage du temps[2].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1991: EAT―今道子写真集 (Editeur: 小学館) (ISBN: 978-4096806012)
  • 1996: Kon Box (Tucson, AZ & Tokyo, Nazraeli Press & Photo Gallery International)
  • 1997: 今道子 (Editeur: 光琳社出版) (ISBN: 978-4771302129)
  • 1997: Still Lifes (Editeur: Aperture) (ISBN: 978-0893817299)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Musée métropolitain de photographie de Tokyo, éditeur. 328 Outstanding Japanese Photographers (『日本写真家事典』, Nihon shashinka jiten?). Kyoto : Tankōsha, 2000. (ISBN 4-473-01750-8)
  2. a, b et c Samuel C. Morse, Kon Michiko—New Work, TransAsia Photography Review 4, 2 (2014).
  3. Interview de Michiko Kon dans Samuel C. Morse, Kon Michiko—New Work, TransAsia Photography Review 4, 2 (2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]