Michelangelo Unterberger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michelangelo Unterberger, autoportrait
Autoportrait

Michelangelo Unterberger, aussi Michael Angelo Unterberger ou Michelangelo Unterperger (né le 11 août 1695 à Cavalese, mort le 27 juin 1758 à Vienne) est un peintre autrichien, originaire de la province autonome de Bolzano, et de l'époque baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le frère de Franz Sebald Unterberger, et partit à Cavalese suivre l'enseignement de Giuseppe Alberti. Il complète ses connaissances par un voyage d'étude à Venise, où il copie des œuvres de préférence de l'artiste peintre Nicola Grassi. Il déménage ensuite à Bolzano, où il a reçoit les droits civiques en 1726 et y peint entre autres un Jugement de Salomon pour la mairie.

Dans les années 1730 Michelangelo Unterberger peint des autels pour les églises et les monastères à Passau et la vallée de l'Inn. Son travail pour l'l'abbaye Saint-Nicolas de Passau (de) a disparu.

En 1737, Unterberger s'installe à Vienne où il s'impose comme peintre d'autel et reçoit des commandes de la cour impériale.

De 1751 à 1754 et de 1757 à 1758, Unterberger est le recteur de l'Académie impériale de dessin, sculpture et d'architecture, la future Académie des beaux-arts de Vienne. Il est le premier recteur de cette académie, nommé par l'impératrice Marie-Thérèse.

À la fin de sa vie, il peint un retable pour la cathédrale Saint-Étienne de Vienne.

En 1899, dans le quartier de Brigittenau, une rue est baptisée à son nom.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :