Michela Vittoria Brambilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brambilla.
Prestation de serment de Michela Brambilla en mai 2009, au Palais du Quirinal, devant le Président de la République italienne, Giorgio Napolitano.

Michela Vittoria Brambilla (née le à Calolziocorte) est une chef d'entreprise et une personnalité politique italienne, secrétaire d'État, puis ministre pour le Tourisme dans le gouvernement Silvio Berlusconi IV, depuis respectivement les et , et ce, et jusqu'à la démission du gouvernement Berlusconi IV.

Biographie[modifier | modifier le code]

Héritière d'une famille d'industriels dans l'acier, Michela Vittoria Brambilla est diplômée en philosophie de l'Université catholique du Sacré-Cœur.

Finaliste du concours Miss Italie en 1986, dans les années 1990 elle anime une émission sur l'une des chaînes du groupe Médiaset, propriété de Berlusconi, et devient reporter de la nuit[1]. Après avoir longuement posée nue pour des magazines de charme et avoir travaillé dans l'industrie de l'érotisme, Michela Vittoria Brambilla s'est proclamée présidente de l'Association nationale Cercle de la Liberté, après avoir fondé des Cercles de la Liberté dans toute l'Italie, avec pour but (atteint) de fonder un parti unique, le Peuple de la liberté.

Michela Vittoria Brambilla est l'ancienne présidente des Jeunes entrepreneurs de ConfCommercio.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Précédé par Michela Vittoria Brambilla Suivi par
Francesco Rutelli
Ministre italienne du Tourisme
(Gouvernement Berlusconi IV)
8 mai 2008-16 novembre 2011
Piero Gnudi