Michel Yost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Yost

Naissance 1754
Paris
Décès 5 juillet 1786
Paris
Activité principale clarinette
Années d'activité 1777-1786
Ascendants (origine Drapeau de la Suisse Suisse)

Michel Yost connu sous le nom de Michel est un clarinettiste et compositeur français, né en 1754 à Paris et mort le 5 juillet 1786. Il passe pour l'un des premiers clarinettistes virtuoses en France et pour le fondateur de l'école française de clarinette.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Il commence par apprendre le hautbois, mais fait ses études de clarinette avec Johann Joseph Beer. Son premier concert comme soliste a lieu en 1777 dans le cadre de Concerts Spirituels[1]. Les critiques ont noté qu'il possède une grande virtuosité et que le son de sa clarinette est très mélodieux. De 1781 à 1786, il donne des concerts, où il joue parfois des œuvres écrites par lui. En 1785, il exécute un solo de clarinette très remarqué dans le ballet Mirza de Maximilien Gardel, il fut nommé après cette exécution le célèbre Michel[2]. Bien qu'il n'ait pas obtenu de formation en composition, il a composé quatorze concertos pour clarinette et de nombreux morceaux pour ensemble de chambre avec cet instrument. Plusieurs de ses compositions ont été publiées, parfois après sa mort, avec l'aide de son ami, le compositeur Johann Vogel.

Bien que sa vie ait été très courte, Yost a formé plusieurs clarinettistes de haut niveau ; Jean-Xavier Lefèvre est le plus célèbre d'entre eux.

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • 14 Concertos pour clarinette et orchestre, dont trois sont posthumes et certains mentionnant aussi le nom de Vogel
  • 5 Quatuors pour clarinette, violon, alto et violoncelle
  • Duos pour deux clarinettes
  • Airs variés pour clarinette avec alto et violoncelle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Concert Spirituel des Tuileries où jouait Michel Yost 9e période
  2. Académie impériale de musique

Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique

Liens externes[modifier | modifier le code]