Michel Woitrin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le baron Michel Woitrin, né à Namur le et décédé à Louvain-la-Neuve le , est un professeur d'Université, docteur en droit et en sciences économiques, correspondant de diverses académies, médaille de combattant de la guerre 1940-1945.

Dans sa jeunesse, Michel Woitrin est membre actif des Scouts Lones.

Après avoir d'abord envisagé de faire une carrière au barreau et commencé un stage d'avocat à Namur auprès du bâtonnier Devos, il se tourna vers une carrière de professeur à l'Université catholique de Louvain, où il donna le cours d'analyses macroéconomiques et de démographie (1950-1963) et dont il fut administrateur-général et membre du conseil d'administration de 1963 à 1984.

Il avait épousé à Namur le 26 janvier 1953 Claire Bibot, née à Namur le 11 juillet 1927, et tante de la comédienne et humoriste Laurence Bibot.

Il mena avec brio cette tâche immense et exceptionnelle au XXe siècle de construire une ville nouvelle, et anima pour ce faire une équipe d'architectes et d'urbanistes de talent formée du professeur Raymond M. Lemaire, de Jean-Pierre Blondel, de Pierre Laconte, de Bernard de Walque et d'autres.

Il obtint le 16 novembre 1982 du roi Baudouin concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron.

Mais plus que comme professeur c'est comme responsable et cheville ouvrière de la fondation de la ville nouvelle et de l'université de Louvain-la-Neuve que son nom est passé à la postérité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Ses publications[modifier | modifier le code]

  • Louvain-la-Neuve-Louvain-en-Woluwe: Le Grand Dessein, Bruxelles, Duculot, 1987.
  • Hauts Lieux, Louvain-la-Neuve, 1998.

Bibliographie le concernant[modifier | modifier le code]

  • L'Université catholique de Louvain, pp. 8, 11, 13, 15, 145, 327, 371.
  • V. Braun et Lechat, "Louvain-la-Neuve, un exemple pour la Wallonie" dans La Libre Belgique, 7 septembre 1997.
  • G. Daloze, "Cette audace, cette foi et cette solidarité qui ont créé Louvain-la Neuve", dans La Libre Belgique, 8 septembre 1997.
  • Louvain-la-Neuve, "Aurore d'une ville nouvelle", Le Soir, supplément, 11 septembre 1997.
  • L. Raphaël, "Louvain-la-Neuve: la ville qui se rêvait idéale", dans La Libre Belgique, 16 septembre 1997.
  • T. Couvreur, "Louvain-la-Neuve fête un quart de siècle", dans Vers l'Avenir, 16 septembre 1997.
  • "Louvain-la-Neuve, des souvenirs déjà", dans Vers l'Avenir, 17 septembre 1997 et 20 et 21 septembre 1997.
  • "Louvain-la-Neuve. Un album-photos souvenir pour les 25 ans", dans Vers l'Avenir, 13 novembre 1997.
  • "Les Namurois de l'année", dans Confluent, janvier 1998, p. 41.
  • Le nouveau dictionnaire des Belges, 1998, p. 344.
  • "Paul Vanden Boeynants", dans Le Soir, 6 février 1998.
  • "Quand des professeurs se souviennent", dans La libre culture, 27 février 1998.
  • Christian Laporte, L'alphabet humaniste de Woitrin, dans Le Soir, 4 et 5 avril 1998.
  • Gabriel Ringlet (sous la direction de), Une aventure universitaire, Bruxelles, éditions Racines, 2000, pp. 21, 22, 33, 47, 238, 239.
  • Philippe-Edgar Detry, "Les Woitrin au fil de la Sambre et de la Meuse", dans Le Parchemin, n° 332, mars-avril 2001, pp. 99 à 102.