Michel Siffre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Siffre est un explorateur souterrain, aventurier et scientifique français. Il est né le à Nice où il passe son enfance. À tout juste 10 ans, il parcourt la grotte du parc Impérial, et se passionne pour la spéléologie.

Il soutient un diplôme d’études supérieures à la Sorbonne six mois après son baccalauréat. De nombreuses réalisations sont médiatisées avec notamment la création de l’Institut Français de Spéléologie en 1962.

Ses principales réalisations[modifier | modifier le code]

L’expérience de temps, deux mois claustré au fond du gouffre de Scarasson, sans repères temporels, sur un glacier, à partir du 17 juillet 1962[1]. Après trois heures de descente, il s'installe à moins 100 mètres sous terre. Il fait environ °C et l'hygrométrie est de 98 %. L'humidité imprègne tout, il fait très froid. Par téléphone, il donne à la surface des informations sur le début et la fin de chacun de ses cycles de sommeil, à chaque lever et chaque coucher. Il note également son pouls. L'objectif est d'analyser la manière dont l'horloge interne du corps humain agit sur l'organisme en dehors des cycles jour/nuit. Très vite, il perd ses forces et remontera épuisé. La monotonie et le froid l'ont perturbé. Le temps psychologique ayant fortement évolué, à la fin de l'expérience, le 14 septembre, Michel Siffre pensait être le 20 août. En effet, certaines de ses périodes de sommeil n'étaient pas de simples siestes, comme il le croyait, mais de véritables nuits, ce qui l'avait amené à perdre totalement le compte des jours. De plus, les informations transmises en surface ont montré que ses cycles se décalaient chaque jour d'environ 30 minutes. Son horloge biologique faisait donc un tour complet en 24 heures et demie, ce qui correspond à la moyenne observée dans l'espèce humaine. À la fin de sa première expérience « hors du temps », il prenait son petit déjeuner vers 19 h et se couchait en fin de matinée[2].

En 1999, il réalise une autre expérience « hors du temps » dans une galerie de la grotte de la Clamouse (Hérault) durant 69 jours.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Hors du temps. L'expérience du 16 juillet 1962 au fond du gouffre de Scarasson par celui qui l'a vécue, Julliard, 1963
  • Des merveilles sous la terre, Hachette, cop. 1976
  • Stalactites, stalagmites, cop. 1984
  • L'or des gouffres: découvertes dans les jungles mayas, Flammarion, 1979
  • Les animaux des gouffres et des cavernes, Hachette, 1979
  • Dans les abîmes de la terre, Flammarion, 1975
  • La France des grottes et cavernes, Privat, 1999
  • A la recherche de l'art des cavernes du pays Maya, A. Lefeuvre, 1979
  • Découvertes dans les grottes mayas, Arthaud, 1993

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Siffre et son horloge de chair - Le Monde, 22 juillet 2004
  2. Cette expérience est relatée par Michel Siffre lui-même dans un reportage de l'émission Les Coulisses de l'exploit réalisé par Jacques Ertaud et diffusé peu après ces événements.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Schut, Une histoire culturelle de la spéléologie, L’Harmattan.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]