Michel Rouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Rouche

texte=Importez l'image de cette personne

Biographie
Naissance 30 mai 1934 (80 ans)
Nationalité Drapeau : France Français
Thématique
Formation école normale supérieure
Titres Professeur des universités
Approche Histoire du Haut Moyen Age,


Michel Rouche, né à Paris le 30 mai 1934[1], est un historien français, professeur émérite des universités, spécialiste de l'histoire de la Gaule entre l'Empire romain et le Moyen Âge[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Reçu à l'agrégation d'histoire en 1959, il a enseigné au Lycée Pierre-d'Ailly de Compiègne.

Il est devenu docteur des Lettres en 1976. Il a enseigné à l'Université Charles-de-Gaulle - Lille III de 1969 à 1989, puis comme maître de conférences à l'Institut catholique de Paris. Il a ensuite enseigné à l'Université de Paris IV - Sorbonne, comme professeur des universités.

Catholique militant[modifier | modifier le code]

Par ailleurs catholique convaincu, Michel Rouche anime l'Institut de la Famille, qui relève de l'école cathédrale, émanation du diocèse de Paris.

Apport à l'histoire du Haut Moyen Age[modifier | modifier le code]

Ses recherches portent sur la fin de l'Antiquité et l'implantation des royaumes barbares au Haut Moyen Âge, notamment le royaume wisigoth.

Le professeur Rouche est à l'origine du colloque international d'histoire de 1996 qui s'est tenu à Reims pour la commémoration du baptême de Clovis. À cette occasion, le pape Jean-Paul II a pu rencontrer et dialoguer avec les historiens, chercheurs, scientifiques réunis autour de la question. Les actes du colloque en deux volumes sont parus et font déjà date. Michel Rouche a aussi participé à la rédaction du film Clovis et son temps de Jacques Barsac.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Attila, La violence nomade, 2009, Fayard
  • Les origines du christianisme: 30-451, Paris : Hachette supérieur, 2007, 208 p.
  • Petite histoire du couple et de la sexualité. Société Sciences Humaines, entretien avec Benoît De Sagazan, CLD Editeur, réédition 2006.
  • Auctoritas, mélanges offerts à Olivier Guillot. Cultures et Civilisations médiévales, avec Gilles Constable, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 2006.
  • Histoire du Moyen Âge VIIe - Milieu du Xe siècle. Éditions Complexe, 2005.
  • Les racines de l'Europe. Les sociétés du Haut Moyen Âge, 588 à 888. Éditions Fayard, 2003.
  • Histoire de la papauté. 2000 ans de missions et de tribulations. Éditions du Seuil, collection Points/Histoire, avec Yves-Marie Hilaire, Michel Perrin et Francis Rapp, 2003.
  • Le Moyen Âge en Occident. Des barbares à la Renaissance, avec Michel Balard et Jean-Philippe Genet. Hachette Éducation, collection Histoire Université, réédition 2003.
  • Le choc des cultures. Romanité, germanité, chrétienté durant le haut Moyen Âge. Collection Histoire Et Civilisations, Presses Universitaires du Septentrion, 2003.
  • Charlemagne. Rome chez les Francs, avec Eric Vanneufville, France-Empire, 2000.
  • Mariage et sexualité au Moyen Âge. Accord ou crise ?. Colloque international de Conques. Collection Cultures Et Civilisations médiévales, Presses Université Paris-Sorbonne, 2000.
  • Clovis histoire et mémoire. Actes du colloque international d'histoire de Reims. Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 1998.
  • Clovis, Paris, 1996.
  • Histoire générale de l’enseignement et de l’éducation en France. Tome 1 : Des origines à la renaissance (Ve siècle av. J.-C.- XVe siècle). Nouvelle Librairie de France, 1981.
  • L'Aquitaine des Wisigoths aux Arabes 418-781 : naissance d'une région. Paris, EHESS-Jean Touzot, 1979.
  • L'Europe au Moyen Âge, Documents expliqués, avec Charles-M. de La Roncière et Robert Delort. Paris, Armand Colin, nombreuses rééditions depuis 1969.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]