Michel Payot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Payot (1840-1922) est un guide de haute montagne chamoniard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maréchal-ferrant de formation, Michel Payot est l'un des trois fils de Jean Payot, agriculteur et guide. En 1858 il est choisi comme porteur par le guide Auguste Balmat pour accompagner au mont Blanc John Tyndall et Alfred Wills, deux célébrités britanniques dans le monde de l'alpinisme[1]. Il entre à la Compagnie des guides de Chamonix en 1863 et Michel Croz, qui meurt en 1865 lors de la première du Cervin, le considérait comme « le plus doué qu'il n'ait jamais rencontré »[réf. souhaitée]. En 1870, il rencontre le géologue anglais James Eccles, avec lequel il réalise de nombreuses premières dans les Alpes. En 1877, il réussit la première ascension du mont Blanc par les glaciers du Brouillard et du Frêney par une voie de grande envergure, et l'année suivante il réalise avec Eccles la deuxième ascension du pic Fremont dans les montagnes Rocheuses.

Ascensions[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry de Ségogne, Les Alpinistes célèbres, Éditions Mazenod, 1956
  • Roger Frison-Roche, Les Montagnes de la terre, Flammarion 1964
  • Ronald William Clark, The early Alpine guides, Phoenix House, 1949
  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 1, Paris, Atlas,‎ 1976, 2400 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Tyndall, The glaciers of the Alps: Being a narrative of excursions and ascents, an account of the origin and phenomena of glaciers and an exposition of the physical principles to which they are related, Ticknor and Fields, 1861, sur googlebooks