Michel III de Vladimir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel de Vladimir auprès du khan Özbeg, vus par Vassili Verechtchaguine

Michel III de Vladimir, dit Michel le Saint, fut grand-prince de Vladimir de 1304 à 1318.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel III est le fils de Iaroslav III de Vladimir et de Xénia de Novogorod.

Il est grand-duc de Tver de 1285 à 1304. Tandis que la principauté de Vladimir s'épuise en lutte internes avec les Mongols, Tver, qui a été épargnée, prend de l'influence, aussi devient-il l'héritier d'André III de Vladimir.

Il est nommé grand-duc de Vladimir grâce à la protection du grand khan de Mongolie. En 1313, Iouri III de Moscou se rebelle contre lui et obtient l'alliance du Khan Özbeg de la Horde d'or dont il a épousé la sœur. Tous deux assiègent Michel à Tver. En 1317, Michel capture la femme de Iouri. En 1318, suspecté de l'avoir empoisonnée, il est appelé à la Cour du Khan à Saraï, pour se justifier. Mis à la torture, il est condamné à être empalé et décapité, mais il meurt de ses souffrances le 22 novembre 1318. Ramené en Russie, il est inhumé à Tver. L'Église orthodoxe russe le vénère comme saint.

Union et descendance[modifier | modifier le code]

De son union le 8 novembre 1294 avec Anne, fille de Dimitri de Rostov, morte le 3 octobre 1368, sont nés six enfants dont:

  • Constantin (1304-1345) duc de Tver de 1327 à 1338 et en 1339.
  • Vassili (mort en 1368) duc de Tver