Michel Garneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michel Garneau (homonymie) et Garnotte.

Michel Garneau est un poète, dramaturge, musicien et comédien québécois, né à Montréal le 25 avril 1939 (75 ans).

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Garneau quitte l'école à 14 ans, peu après le suicide de son frère, le poète Sylvain Garneau (1930-1953). Annonceur de radio à 15 ans, il est connu dans les années 1950 et 1960 comme animateur de différentes émissions à Radio-Canada où il est également réalisateur et scripteur.

En 1977, il remporte le Prix du Gouverneur général qu'il refuse pour des raisons politiques. Ses Poésies complètes regroupant 10 recueils de poèmes écrits entre 1955 et 1987 paraissent en 1988.

Il enseignera pendant plus de vingt ans à l'École nationale de théâtre du Canada à Montréal.

Il a rédigé plus d'une quarantaine de pièces de théâtre, parmi lesquelles des traductions et des adaptations majeures d'œuvres de Shakespeare, de Garcia Lorca et d'autres grands auteurs. La plupart de ses pièces ont été montées et publiées. Parmi les plus connues figure Quatre à quatre (1973), souvent présentée à Montréal, à Toronto, en France, en Belgique, en Uruguay, en Italie, en Espagne, en Allemagne et aux États-Unis. Exploration poétique de la vie mouvementée de quatre générations de Québécoises, c'est la première pièce canadienne à faire partie du répertoire régulier d'une compagnie de théâtre française.

Michel Garneau compose aussi de la musique, chante et se produit sur scène. Il a interprété des rôles importants au théâtre, en particulier dans des pièces de Michel Tremblay et de Jovette Marchessault.

Michel Garneau apparaît dans le documentaire réalisé par Pierre Perrault, La Grande Allure.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie
  • Eau de pluie (à compte d'auteur), 1956
  • [Recueil sans titre], (à compte d'auteur), 1957
  • Langage, Éditions À la page, 1962
  • Langage 1 : Vous pouvez m'acheter pour 69c, La Fabrique, 1972
  • Langage 2 : Blues des élections, La Fabrique, 1972
  • Langage 3 : L'animalhumain, La Fabrique, 1972
  • Moments, Éditions Danielle Laliberté, 1973 et l’Hexagone, 1988
  • Langage 4 : J'aime la littérature elle est utile, Éditions de l’Aurore, 1974
  • Langage 5 : Politique, Éditions de l’Aurore, 1974
  • Élégie au génocide des Nasopodes, Éditions de l’Aurore, 1974 et VLB éditeur, 1979
  • La plus belle île, Éditions Parti pris, 1975 et l’Hexagone, 1988
  • Les petits chevals amoureux, VLB éditeur, 1977 et Lanctôt éditeur, 1979
  • Poésies complètes, 1955-1987, Guérin Littérature, 1988
  • Le phénix de neige, VLB éditeur, 1992
  • Une pelletée de nuages, Lanctôt éditeur, 1999
  • Une corde de bran de scie, Lanctôt éditeur, 2002
  • Discrète parade d'éléphants, Lanctôt éditeur, 2004
  • Un vol de ouananiches, Lanctôt éditeur, 2005
  • Le museau de la lune, L’Oie de Cravan, 2006
  • Le dessin des mots, Éditions Trois-Pistoles, 2006
  • Critures, Éditions Michel Brûlé, 2007
  • Poèmes du traducteur, l’Hexagone, 2008
  • Les chevaux approximatifs, l’Hexagone, 2010
  • Le Sacrilège, L'Oie de Cravan, 2011
Théâtre

Pièces originales

  • Sur le matelas, Éditions de l'Aurore, 1974 et VLB éditeur, 1981
  • La chanson d'amour de cul, Éditions de l'Aurore, 1974
  • Quatre à quatre, Éditions de l'Aurore, 1974 et VLB éditeur, 1979
  • Strauss et Pesant (et Rosa), Éditions de l'Aurore, 1975
  • Gilgamesh, VLB éditeur, 1976
  • Les voyagements, suivi de Rien que la mémoire, VLB éditeur, 1977
  • Les célébrations : Regard humoristique sur la vie de couple de deux intellectuels. La pièce est présentée pour la première fois à Montréal en 1976 puis adaptée au cinéma en 1978 par Yves Simoneau, dont ce sera le premier long-métrage. (VLB éditeur, 1977).
  • Adidou Adidouce, VLB éditeur, 1977
  • Abriés désabriés
  • L'usage du cœur dans le domaine réel, VLB éditeur, 1979
  • Jeux de force. Créée à Montréal en 1980 suite au référendum sur l'avenir constitutionnel du Québec. La pièce se déroule dans un ring de boxe et décrit l'affrontement entre un fédéraliste et un souverainiste. (VLB éditeur, 1991).
  • Émilie ne sera plus jamais cueillie par l'anémone. Inspirée par la vie et l'œuvre de la poétesse Emily Dickinson, la pièce est créée à Montréal en octobre 1981 avant d'être présentée au Festival d'Avignon en juillet 1983 puis montée à Paris en octobre de la même année. (VLB éditeur, 1981)
  • Petitpetant et le monde.
  • Le Groupe, VLB éditeur, 1982
  • Les Neiges
  • Le bonhomme Sept-Heures, VLB éditeur, 1984
  • Les Guerriers. Satire du monde de la publicité créée en avril 1989. En 2004, le texte est tourné pour la télévision par Micheline Lanctôt. (VLB éditeur, 1989)
  • Mademoiselle Rouge. Pièce pour enfants créée en novembre 1989 à Genève, cette variation ludique sur le thème du petit chaperon rouge vaut à Michel Garneau de recevoir le Prix du Gouverneur général. (VLB éditeur, 1989).
  • De la poussière d'étoiles dans les os, suivi de Libre entre les morts, Jeux de forces ou les derniers neveux et Le travail de la mémoire et du désir, VLB éditeur, 1991
  • Célestine là-bas près des tanneries au bord de la rivière (d'après Fernando de Rojas), VLB éditeur, 1991.
  • Héliotropes. Présentée par son auteur comme une fable existentielle, la pièce est présentée à Montréal en 1994 et est mal reçue par la critique. (VLB éditeur, 1994).
  • L'épreuve du merveilleux, Lanctôt éditeur, 1996.

Traductions et adaptations

  • Macbeth (Shakespeare), VLB éditeur, 1978
  • La Tempête (Shakespeare), VLB éditeur, 1989
  • Coriolan (Shakespeare), VLB éditeur, 1989
  • Le livre du constant désir (Léonard Cohen), 2007
Essais
  • Pour travailler ensemble, La fondation du Théâtre Public, 1978

Honneurs[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]