Michel Frutschi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Frutschi est un pilote suisse né le 6 janvier 1953 à Genève et décédé accidentellement le 3 avril 1983 au Mans. Il fut d'abord pilote d'endurance avant de passer en mondial entre 1977 et 1983. Il prit part à 17 grands prix et finit 5ème du championnat 1979 en 350 cm3. En 1982 il remporta sa seule victoire au grand prix de France dans des conditions particulières.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Pilote d'endurance émérite il pilote souvent en compagnie de Jean-François Baldé sur Kawasaki en 1977 il fait ses débuts sur 250 cm3 lors du Grand Prix d’Angleterre mais sans grand résultat. En 1979 il réalise sa meilleure année en terminant 5ème du championnat et en réalisant 2 podiums consécutif. En 1980 il passe en 500 cm3 mais ne réalise pas une saison complète avant 1982 où il réussit à concrétiser les espoirs. Il remporte le Grand Prix de France grandement faciliter par le boycott des meneurs. Mais l'année suivante ne se passe pas comme prévu malgré une première vraie saison.

Décès[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de France marque le retour après les critiques sur Nogaro au Mans. Mais dès les premiers essais l'ambiance devient lourde. Loris Reggiani est percuté au virage de la Chapelle par le pilote d'essai Suzuki, Iwao Ishikawa qui percute le sol avec une violence extrême ce qui occasionne des blessures mortelles au japonais. Reggiani sera grièvement blessé. Le départ est pris dans une ambiance lourde. D'autres accidents se sont produits de plus le vent est très fort ce jour-là. Au 5ème tour les motos sont dans la courbes du Chemin aux Bœufs. Frutschi est 7e quand son moteur serre. La chute devenue presque inévitable est facilitée par le vent latéral qui aggrave l'effet de la chute comme le révèle Guido Paci 8e qui se tuera une semaine plus tard. Frutschi percute les barrières avec une grande violence tête première. Heurtant les perches du grillage avec la tête il est évacué à l'hôpital du mans dans un état désespéré qui ne laisse plus aucune chance. Frutshi décède dans la soirée. Il laisse une femme et une fille.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 2 podiums
  • 5ème du championnat 1979 en 350 cm3

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]