Michel Fingesten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'une des gravures de ses Improvisationen über das Thema Liebe, suite exécutée en 1923 pour le collectionneur Heinrich Stinnes.

Michel Fingesten, né le 18 avril 1884 à Butzkowitz en Silésie autrichienne (devenue République tchèque) et mort le 8 octobre 1943 à Cerisano, est un peintre, dessinateur et graveur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire d'une famille juive installée à Trieste, Michel Fingesten arrive à l'Académie des beaux-arts de Vienne en 1900 où il croise Oskar Kokoschka.

De 1902 à 1906, il voyage aux États-Unis puis en Australie. En 1907, il s'installe à Palerme avant de partir pour Munich, travailler aux côtés de Franz von Stuck. Entre 1913 et 1935, il produira plus de 500 ex libris dont de nombreux érotiques et en fut l'un des créateurs les plus prolifiques au monde.

Retourné auprès de sa famille à Trieste, inquiet du fait des persécutions, il est arrêté en novembre 1941 par un commando nazi et interné au camp de Civitella del Tronto au motif qu'il est un représentant de l'Entarteten Kunst (arte degenerata).

Il meurt le 8 octobre 1943, après la libération du camp par les Alliés, des suites d'une intervention chirurgicale effectuée au Palazzo Sersale de Cerisano qui, à l'époque, servait d'hôpital.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Masturbation féminine, encre de la suite Improvisationen über das Thema Liebe.
  • 1919 : Les Buveurs
  • 1923 : Improvisationen über das Thema Liebe (Improvisations sur le thème de l'Amour), suites de gravures et de dessins
  • 1943 : Cadre de bois représentant le martyre de saint Barthélemy, église de Bisignano

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Galerie Velká, Prague

Lien externe[modifier | modifier le code]