Michel Cicurel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cicurel.

Michel Cicurel

Naissance 5 septembre 1947
Nationalité Drapeau de la France France
Formation

Michel Cicurel, est le fils du philosophe juif Raymond Cicurel, il est né en 1947, est un économiste, essayiste et intellectuel français. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, titulaire d’une maîtrise de sciences économiques et ancien élève de l'École nationale d'administration, Michel Cicurel est également administrateur d’entreprises.

Carrière[modifier | modifier le code]

Michel Cicurel est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, titulaire d’une maîtrise de sciences économiques et ancien élève de l’École nationale d'administration.

Le haut fonctionnaire (1973-1982)[modifier | modifier le code]

À sa sortie de l’ENA, il travaille à la direction du Trésor, où il commence en 1973 comme chef du bureau Financement et Tutelles, puis devient dès 1977 sous-directeur chargé du financement à la Direction de la Construction[1]. Il sera de 1979 à 1982 chargé de mission, puis directeur du cabinet du directeur du Trésor.

Le dirigeant d'entreprise (1983-actuellement)[modifier | modifier le code]

En 1983, il entre à la Compagnie bancaire, dont il devient directeur général adjoint à partir de 1988. Après un passage chez BSN (Danone), il intègre Cérus, la société holding de Carlo De Benedetti, dont il est vice-président-directeur général en 1993. Il parvient à redresser le groupe, qui dégage en 1995 ses premiers bénéfices depuis 1989[2]. De 1999 à 2003, Benjamin de Rothschild le nomme à la présidence du directoire de la Compagnie financière Edmond de Rothschild et à celle de la de la Compagnie financière Saint-Honoré, deux sociétés du groupe Edmond de Rothschild qu'il quittera en 2012 après 13 ans de services[3]. Il œuvre en particulier à développer la banque en direction des pays émergents. Michel Cicurel est administrateur de Bouygues Telecom et la Société générale, membre du conseil de surveillance de Publicis.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La France quand même (Laffont 1983)
  • Une économie mondiale (Hachette 1985, ouvrage collectif)
  • La Génération inoxydable (Grasset 1989)

Articles et réflexions[modifier | modifier le code]

La finance[modifier | modifier le code]

Interview de Michel Cicurel sur le contexte économique mondial

Point de vue de Michel Cicurel défendant la rémunération par stock-options

La planète finance danse sur un fil, tribune de Michel Cicurel publiée en 2007

La crise financière[modifier | modifier le code]

La tour de contrôle infernale, analyse de Michel Cicurel sur la crise économique

L'éthique du capitalisme[modifier | modifier le code]

Réconcilions le financier et le savetier, tribune pour une moralisation du capitalisme


Liens externes[modifier | modifier le code]

Le blog officiel de Michel Cicurel

Article des Échos sur la passion de Michel Cicurel pour la peinture

Remise du prix du business vert 2009 par Michel Cicurel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un banquier riche d'aventures, article du 7 juillet 2003 paru dans Le Monde
  2. Article de L'Express sur la carrière de Michel Cicurel
  3. « Départ du président du directoire de LCF Rothschild, Michel Cicurel », sur lepoint.fr,‎ 23 mai 2012 (consulté le 19/09/2013)