Michel Chodkiewicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Chodkiewicz (né le 13 mai 1929) est un philosophe français, grand connaisseur du soufisme. Il fut directeur général des éditions du Seuil de 1979 à 1989 et directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales[1], où il anima des séminaires sur la pensée d'Ibn Arabî.

D'origine polonaise, sa famille est installée en France depuis 1832. Il explique lui-même sa conversion à l'Islam à l'âge de dix-sept ans comme l'« aboutissement d'une recherche personnelle commencée dès l'adolescence (...) parce que le catholicisme ne [lui] apportait pas de réponses satisfaisantes »[2].

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Émir Abd el-Kader, Écrits spirituels, présentation, traduction et notes, Seuil, 1982 ; réédition 1994.
  • Awhad al-Din Balyani, Épître sur l'Unicité absolue, présentation, traduction et notes, Les Deux Océans, 1982.



  • Le Sceau des Saints, Prophétie et Sainteté dans la doctrine d'Ibn 'Arabî, Gallimard, 1986. - rééd. 2012
  • Ibn 'Arabî, Les Illuminations de la Mecque, textes choisis des al-Futûhât al-Makkîya (avec la collaboration de W.C. Chittick, C. Chodkiewicz, D. Gril et J.W. Morris), Sindbad, 1988 ; réédition avec le sous-titre Anthologie présentée par Michel Chodkiewicz, Albin Michel/Spiritualités vivantes, 2008.
  • Un Océan sans rivage. Ibn 'Arabî, le Livre et la Loi, Seuil, 1992.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité de la Bibliothèque nationale de France.
  2. Claire Brière, « Un converti contre les intégristes », Le Nouvel Observateur, 7 février 1986.