Michel-Ange Slodtz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mausolée des archevêques Armand de Montmorin et Henri-Oswald de la Tour d'Auvergne dans la cathédrale de Vienne (Isère)

René-Michel Slodtz dit Michel-Ange Slodtz est un sculpteur français né à Paris en 1705 et mort dans cette même ville en 1764.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du statuaire et décorateur d'origine flamande Sébastien Slodtz (1695-1754), il est le frère de Sébastien-Antoine Slodtz (1695-1754), de Paul-Ambroise Slodtz (1702-1758), également sculpteurs, et de Dominique-Francois Slodtz (env. 1710-1764), peintre des Menus plaisirs du Roy. Considéré comme étant le plus doué des quatre frères, il passa dix-sept ans à Rome où il reçut le surnom de Michel-Ange. Il a réalisé de nombreux monuments funéraires et des œuvres religieuses influencées par le baroque.

Avec son frère Sébastien-Antoine, il travaille vers 1750-1760 au chœur de style baroque de l'église Saint-Merri à Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Monument funéraire de Jean-Baptiste Joseph Languet de Gergy, curé de la paroisse de Saint-Sulpice.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no 538 », sur la base Atlas du musée du Louvre
  2. « Notice no 537 », sur la base Atlas du musée du Louvre

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :