Micheal Williams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Micheal Douglas Williams (né le 23 juillet 1966 à Dallas, Texas) est un ancien joueur américain de basket-ball évoluant au poste de meneur de jeu en National Basketball Association (NBA).

À sa sortie de Baylor University, il fut sélectionné au 48e rang de la draft 1988 par les Detroit Pistons avec qui il joua 49 amtchs lors de sa saison rookie, pour des moyennes de 2.4 points et 1.4 passes décisives par match. Les Pistons remportèrent le titre NBA lors de cette année rookie.

Il fut transféré aux Phoenix Suns le jour de la draft en compagnie du premier tour des Pistons de la draft 1989, Kenny Battle, en échange du premier tour de draft des Suns, Anthony Cook.

La saison suivante fut partagée entre les Phoenix Suns et les Charlotte Hornets avec des moyennes de 5.6 points et 2.9 passes décisives par match avant d'être acquis par les Indiana Pacers en 1990. Il réussit par la suite deux bonnes saisons à Indiana, avec 13.2 points, 6.5 passes décisives et 87.5% de réussite aux lancers-francs. Avant le début de la saison 1992-1993, il fut transféré avec Chuck Person aux Minnesota Timberwolves en échange de Sam Mitchell et Pooh Richardson. Il poursuit sa solide carrière à Minnesota les deux saisons suivantes, cependant, à cause de diverses blessures, lors de ses quatre dernières saisons avec les Wolves, il disputa seulement 35 matchs (manquant même entièrement la saison 1996-1997). Le 21 janvier 1999, Minnesota le transféra, avec Zeljko Rebraca aux Toronto Raptors dans un deal à trois équipes. Par la suite, la carrière de Williams commença à décliner, jouant seulement deux matchs avec les Raptors avant de se retirer.

À l'issue de la saison 1992-1993, Williams se classa au 4e rang de la ligue à la réussite aux lancers-francs avec 90.7%, dû pour une large part à ses 84 dernières tentatives réussies. Il battit alors le record de Calvin Murphy de 78 lancers-francs convertis à la suite en 1981. Williams continua sa série lors de la saison 1993-1994), transformant ses 13 premières tentatives. Il détient toujours le record NBA du plus grand nombre de lancers-francs consécutifs réussis en saison régulière avec 97 transformations (sur 19 matchs de saison régulière du 24 mars au 9 novembre 1993)[1].

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]