Michael Walsh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael A. Walsh (né le ) est un critique musical, écrivain et scénariste américain. Après des études à l'Eastman School of Music à Rochester, dans l'État de New York, dont il sort en 1971, il devient journaliste pour le journal Democrat and Chronicle en février 1972. Il gagna pour une série de reportages sur l'héroïne à Rochester le premier prix de reportage du New York State Publishers Association. Il est nommé chef du département critique de la musique classique du San Francisco Examiner en novembre 1977 et devient critique musical du magazine Time au printemps 1981, où il couvre des sujets d'histoire de la musique comme James Levine, Vladimir Horowitz et Andrew Lloyd Webber.

Parmi ses œuvres non-fictionnelles, on peut citer Carnegie Hall : The First One Hundred Years (Harry N. Abrams, 1987), Who's Afraid of Classical Music (Fireside Books, 1989), Andrew Lloyd Webber: His Life and Works (Abrams, 1989, updated 1997), Who's Afraid of Opera? (1994), and So When Does the Fat Lady Sing? (Amadeus, 2008).

Ses principaux romans pour Warner Books (devenu Grand Central Publishing) sont Exchange Alley (1997), As Time Goes By (adapté du film Casablanca, 1998) et And All the Saints (2003), qui remporta l'American Book Award for Fiction en 2004. Son prochain roman, le thriller Hostile Intent, a été publié en septembre 2009 par Pinnacle.

De 1997 à 2002, il a été professeur de journalisme et professeur de cinéma et télévision à l'Université de Boston. Il est vice-président du conseil du musée Wende, consacré à l'art de la RDA et de l'URSS.

Il écrivit le scénario de Cadet Kelly en 2002. Plusieurs scénarios sont en cours d'écriture : By Martha Gellhorn, sur le mariage de Ernest Hemingway et de sa troisième femme, et How High the Moon, sur les vies d'Ella Fitzgerald et Billie Holiday.

Sa résidence principale est à Lakeville, dans le Connecticut, mais il possède aussi des logements à County Clare, en Irlande, et à Los Angeles.