Michael Ross (Mossad)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michael Ross.
Le sceau officiel du Mossad

Michael Ross est le pseudonyme d'un ancien agent du Mossad, le service de renseignement d’Israël.

Agent du Mossad, 1988-2001[modifier | modifier le code]

Selon le quotidien israélien Haaretz, qui se fonde sur des sources à l'intérieur de l'Institut, Michael Ross travaillait sous le nom de code "Rick".

  • 1988-1995 : service comme agent sous couverture ("Combattant", l'élite du service) au sein de la division CAESAREA, responsable des officiers opérant sans couverture diplomatique. Missions aux États-Unis et en Syrie, Azerbaïdjan, Iran et Afrique du Nord.
  • 1996-1998 : service comme agent de renseignement (Katsa) au sein de la division TEVEL, responsable des relations entre l'Institut et les agences de renseignement à l'étranger. À ce titre, il a travaillé comme officier de liaison du Mossad avec la CIA et le FBI. Michael Ross était également enquêteur lors des attentats d' Al-Qaida contre les ambassades américaines de Nairobi (Kenya) et Dar es-Salaam (Tanzanie).
  • 1998-2001 : agent de renseignement (Katsa) au sein de la division BITZUR, responsable de la sécurité et de l'immigration des communautés juives mondiales. En 2000, il a été félicité par le directeur-adjoint du Mossad, Ilan Mizrahi, pour avoir organisé la fuite des Juifs du Zimbabwe menacés par le régime de Robert Mugabe.

Publication d'un best-seller[modifier | modifier le code]

Michael Ross est un ancien soldat canadien, de confession chrétienne, qui a émigré en Israël au début des années 1980, s'est converti au judaïsme et a rejoint Tsahal, avant d'être repéré par des chasseurs de tête de la MELUKHA, le service de recrutement du Mossad.

En 2007, Michael Ross a publié un best-seller retraçant son parcours sous le titre "The Volunteer". Ses mémoires, en anglais, ont été diffusées au Royaume-Uni, Australie Canada, Etats-Unis, et traduites en hébreu pour être publiées en Israël.

Il est depuis apparu dans plusieurs journaux canadiens, dont le National Post et le Globe and Mail, et reste un correspondant régulier de la télévision canadienne CBC.

Il est aujourd'hui en contact avec des maisons d'édition en France. Il donne régulièrement des conférences à l'Université de Vancouver sur le thème du contre-terrorisme.

Liens[modifier | modifier le code]

  • Kidon - service action du renseignement extérieur israélien
  • Mossad

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) "The Volunteer, the incredible true story of an Israeli spy", Michael Ross et Jonathan Kay, Skyhorse Publishings, septembre 2007