Michael Patrick MacDonald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael Patrick MacDonald (né le 9 mars 1966) est un Irlando-Américains activiste contre les crimes et la violence dans les quartiers de South Boston dans le Massachusetts, mais aussi écrivain auteur de ces mémoires All Souls: A Family Story From Southie et Easter Rising: An Irish American Coming Up from Under.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir perdu quatre de ces frères lors de son enfance, MacDonald fut marqué par la pauvreté, la misère et les effets de la drogue sur sa génération vivant dans les bas quartiers de Boston où vive la plupart des irlando-américain. À la suite de cela il devint un des activistes leader de Boston, mettant en place plusieurs initiatives contre la violence des quartiers ou encore en créant le Gun buyback program incitant les jeunes à rendre leur armes au force de l'ordre en échange de cadeaux, et bon de réduction[1].

En octobre 2000 MacDonald sort ces mémoires intitulé All Souls: A Family Story From Southie, racontant sa vie dans les quartiers de South Boston, dominé par une population à majorité Catholique irlandais et qui fut vue la mort de ces frères et sœurs, mort par le crime organisé ou la drogue. Le livre devient un bestseller et reçoit différent prix tel que le American Book Awards, le New England Literary Lights Award. MacDonald à vendu les droits de son livre au producteur et directeur Ron Shelton pour adapter All Souls.. au cinéma, le scénario sera écrit en collaboration avec MacDonald[1].

En 2006, MacDonal sort le livre Easter Rising: An Irish American Coming Up from Under suite de ces mémoires mettant en parallèle sa vie et l'émergence du mouvement punk dans les années 1980 ainsi que sa scène musicale.

En 2011 MacDonald collabore avec le groupe de punk celtique Dropkick Murphys à l'écriture d'une histoire fictive sur un personnage nommée Cornelius Larkin, jeunes immigrant irlandais arrivé aux États-Unis. L'histoire de Larkin étant la trame de fond de l'album Going Out in Style, un projet de livre sur cette histoire est à l'étude par MacDonald[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Biography » Consulté le 26/02/11
  2. (en) Boston Phoenix « Michael Patrick MacDonald writes the Dropkick's back story » Consulté le 26/02/11

Lien externe[modifier | modifier le code]