Michael Parenti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parenti.

Michael Parenti

Description de cette image, également commentée ci-après

Michael Parenti en 2004

Activités Historien
Naissance 1933
New York
Langue d'écriture Anglais

Michael Parenti (né en 1933 à New York) est un historien et un politologue américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Pour David Whitehouse, rédacteur de la revue de presse d'International Socialist Review, il est choquant de lire les comptes rendus sur « l'abolition de l'esclavage [au Tibet] » sous la plume de gauchistes qui concède que la Chine de Mao a utilisé le travail forcé pour « l'édification du socialisme ». Bien qu'il soit un commentateur de gauche plus scrupuleux, Michael Parenti commet néanmoins lui aussi cette erreur[1].

Pour Jamyang Norbu, dans son texte principal sur le Tibet, Parenti régurgite essentiellement la propagande officielle chinoise, reçu à travers les écrits d'Anna Louise Strong et de Stuart et Roma Gelder, ajoutant une couverture universitaire en citant Tom Grunfeld et Melvyn Goldstein[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres originales[modifier | modifier le code]

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • L'horreur impériale : Les États-Unis et l'hégémonie mondiale [« Against Empire »], Aden Editions,‎ 2004, 244 p. (ISBN 978-2930402048)
  • Histoire et Mystifications : Comment l'Histoire est fabriquée et enseignée [« History as Mystery »], Demi-Lune,‎ 2013 (ISBN 978-2917112250)
  • Le mythe des jumeaux totalitaires : Fascisme méthodique et renversement du communisme [« Blackshirts & Reds: Rational Fascism and the Overthrow of Communism »], Delga,‎ 2013 (ISBN 978-2915854602)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Whitehouse, The struggle over the future of Tibet, ISR Issue 59, May–June 2008
  2. (en) Jamyang Norbu, Running-Dog Propagandists, 13 juillet 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]

.