Michael Naumann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael Naumann

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Michael Naumann en septembre 2007

Naissance 8 décembre 1941 (72 ans)
Köthen
Diplôme
Doctorat au Queen's College
Profession
Activité principale

Michael Naumann, né le 8 décembre 1941 à Köthen, en Saxe-Anhalt, est un journaliste, éditeur et homme politique allemand. Il a été délégué du Gouvernement fédéral à la culture et aux médias pendant le premier gouvernement social-démocrate de Gerhard Schröder.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naumann est le fils d'un avocat de Köthen mort à la bataille de Stalingrad en 1942. À onze ans, il est contraint de quitter la RDA avec sa mère. Après le baccalauréat, il est diplômé de science politique de l'université de Munich (1969). Il a également étudié au Queen's College de l'université d'Oxford. Son doctorat a pour sujet Karl Kraus. En 1978, son habilitation a pour titre : Le Changement structurel de l'héroïsme, du sacré au profane. Il a également écrit plusieurs essais classiques sur des théories révolutionnaires.

Naumann a travaillé à Die Zeit et au Spiegel. En 1985, il prend la tête de la maison d'édition Rowohlt Verlag. En 1995, il s'installe à New York, où il travaille d'abord pour Metropolitan Books, puis pour Henry Holt. De 1998 à 2000, il est le premier ministre d'État de la culture de la République fédérale d'Allemagne[1],[2], avant de retourner dans le monde de l'édition. En mars 2007, un congrès national extraordinaire du SPD le choisit comme tête de liste du parti aux élections municipales de Hambourg en 2008.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La destruction d'un monde à l'envers : satire et réalité politique dans l'œuvre de Karl Kraus, Munich, Éditions P. List, 1969, 221 pages
  • Téhéran : une révolution est exécutée : documents et rapports de Die Zeit, Munich, Éditions Heyne, 1982, 255 pages (ISBN 345301233X)
  • L'Amérique se trouve en Californie : d'où vient le pouvoir de Reagan, Reinbek, Éditions Rowohlt, 1983 (ISBN 3499330431)
  • Le changement structurel de l'héroïsme, Athenaüm, 1984, 277 pages (ISBN 3761083300)
  • Made in the USA : nouvelles histoires d'Amérique, Reinbek, Éditions Rowohlt, 1994 (ISBN 3498046691)
  • L’histoire est ouverte : la RDA en 1990 : espoir sur une nouvelle République, Reinbek, Éditions Rowohlt, 1996 (ISBN 3499128144)
  • Le Prix Friedrich-Hölderlin : discours à l'attribution du prix, Bad Homburg, 2000
  • La plus belle forme de liberté : discours et essais sur la culture de la nation, Berlin, Éditions Siedler, 2001 (ISBN 3886807282)
  • Il doit quand même être encore possible dans ce pays : le nouvel antisémitisme polémique, Berlin, Éditions Ullstein, 2002, 245 pages (ISBN 354836425X)
  • La machine de guerre : préparation et politique aux USA, Reinbek, Éditions Rowohlt Verlag GmbH, 2005, 224 pages (ISBN 3498046861)


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Culture : les interrogations du chancelier Schröder », Journal des Arts, n° 68, octobre 1998, in Pamela Sticht, Culture européenne ou Europe des cultures?, Paris, L'Harmattan, 2000, 135 pages, annexe 9, p. 135 (ISBN 2738491960).
  2. Laure de Verdalle, Le Théâtre en transition, de la RDA aux nouveaux Länder, Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne, Éditions MSH, 2006, p. 87 (ISBN 273511077X).