Michael Jensen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael Cole "Mike" Jensen (né le 30 novembre 1939) est un économiste américain spécialiste de l'économie financière et professeur à Harvard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michael Jensen est né le 30 novembre 1939 à Rochester dans le Minnesota. Il est diplômé d'une licence en économie de Macalester College en 1962. Il obtient son MBA (1964) et son doctorat (1968) à la Chicago Booth School of Business, travaillant en particulier avec Merton Miller (co-lauréat du Prix Nobel d'économie en 1990)

Entre 1967 et 1988, Jensen est professeur de finance à l'université de Rochester. Il fonde et gère entre 1977 et 1988 le Managerial Economics Research Center de cette université. Depuis 1985, Michael Jensen enseigne à la Harvard Business School, bien que maintenant une position à Rochester. Il a pris sa retraite académique en 2000 et a rejoint la société de conseil Monitor Group.

Le prix Jensen en finance d'entreprise et recherche en organisation est nommé en son honneur.

Recherche[modifier | modifier le code]

Michael Jensen a joué un rôle académique important au sujet du modèle d'évaluation des actifs financiers, des politiques de stock options, dans la gouvernance d'entreprise, et a créé un indicateur de performance des gestionnaires d'actifs, l'alpha de Jensen.

Son travail le plus connu et son article de 1976 avec William H. Meckling, "Theory of the firm: Managerial behaviour, agency costs and ownership structure," un des articles d'économie les plus cités ces trente dernières années.

« Il n’est pas de proposition en économie plus solidement confirmée que l’hypothèse d’efficience des marchés financiers » [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Jensen, « Some Anomalous Evidences Regarding Market Efficiency », Journal of Financial Economics, 6 (2-3), 1978