Michael Grabner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grabner.

Michael Grabner

Photographie de Grabner

Grabner avec les Canucks de Vancouver

Nationalité Drapeau de l'Autriche Autriche
Né le 5 octobre 1987,
Villach (Autriche)
Joueur
Position Ailier droit
Tire de la gauche
Équipe LNH Islanders de New York
A joué pour OËL
Villach
LNH
Canucks de Vancouver
LAH
Moose du Manitoba
Repêc. LNH 14e choix au total, 2006
Canucks de Vancouver
Carrière pro. Depuis 2006

Michael Rene Grabner (né le 5 octobre 1987 à Villach en Autriche) est un joueur professionnel de hockey sur glace autrichien[1]. Il évolue au poste d'attaquant[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts à Villach[modifier | modifier le code]

Il débute le hockey sur glace à l'âge de cinq ans dans sa ville natale de Villach[3]. Il est formé à l'EC VSV. En 2002, il intègre l'équipe junior. Lors de sa deuxième saison, il est le meilleur pointeur de son équipe avec 37 points. Il est le deuxième buteur du championnat d'Autriche junior derrière Marco Ferrari[4] du VEU Feldkirch.

Parallèlement, sa carrière en senior démarre avec l'équipe première de l'EC VSV dans le Championnat d'Autriche (OËL). L'entraîneur de l'équipe est alors Greg Holst. Il joue quatorze parties de saison régulière et comptabilise son premier but et sa première assistance. Lors des séries éliminatoires, l'équipe s'incline 3 victoires à 2 en finale face au EC Klagenfurt AC[5]. Grabner marque un but en quatre rencontres de post-saison.

Il représente l'Autriche au niveau international. Durant l'année, il est sélectionné pour le Championnat du monde moins 18 ans. L'Autriche termine troisième du groupe A de la division 1 derrière la Suisse et la Slovénie[6]. Grabner marque quatre points dont trois buts.

Grabner a toujours pensé que le fait d'évoluer en junior outre-atlantique pourrait lui servir dans l'optique de réaliser son rêve de jouer un jour dans la Ligue nationale de hockey. Holst fait alors savoir à Tim Speltz, manageur général des Chiefs de Spokane que le jeune autrichien est motivé pour aller jouer là bas[7]. Il est donc repêché en 26e position de la sélection européenne 2004 de la Ligue canadienne de hockey par les Chiefs.

Les Chiefs de Spokane[modifier | modifier le code]

Il part alors en Amérique du Nord et débute dans la Ligue de hockey de l'Ouest. Victime d'une fracture de la clavicule lors d'un match de pré-saison, il manque approximativement un mois[8]. Il inscrit son premier but le 29 octobre 2004, lors d'une défaite 4-2 chez les Thunderbirds de Seattle. Il collecte 24 points dont treize buts lors de sa saison recrue. Les Chiefs terminent derniers de la Division U.S. et ne se qualifient pas pour les séries éliminatoires.

Avec l'Autriche, il prend la troisième place de la division 1, groupe A au cours du championnat du monde junior 2005 derrière la Norvège et le Kazakhstan[9]. Le natif de Villach est auteur de deux assistances et un but en quatre rencontres. Il prend également part au mondial moins de 18 ans cette même saison. L'Autriche termine à la cinquième place de la division 1, groupe A juste devant la Grande-Bretagne qui est reléguée en division II pour l'édition suivante[10]. Avec quatre buts, Grabner est le meilleur buteur de sa sélection. Il est deuxième pointeur de son équipe, deux unités derrière Rafael Rotter et ses sept points.

Lors de la campagne 2005-2006, il compte 50 points dont 36 buts en 67 parties. Il est sélectionné pour prendre au match des meilleurs prospects durant lequel il enregistre un but et deux assistances[11]. Le 4 février 2006, il s'offre son premier triplé dans la Ligue de l'Ouest face aux Americans de Tri-City qui s'inclinent 7-5. La deuxième moitié de saison est la plus prolifique pour l'Autrichien auteur de 22 de ses buts lors des 23 derniers matchs de saison régulière. Les Chiefs finissent avec le plus mauvais bilan de la Conférence Ouest. Le bureau central de scouting de la Ligue nationale de hockey le classe au 23e rang des patineurs d'Amérique du Nord. Il est choisi au cours du repêchage d'entrée dans la LNH 2006 par les Canucks de Vancouver en 1e ronde, en 14e position. Grabner admet alors être surpris par cette position, étant donné qu'il est alors projeté pour être sélectionné en fin de première ronde ou en début de deuxième ronde[12]. Les recruteurs le décrivent comme un joueur très doué offensivement, ses points forts étant sa vitesse de patinage et son lancer[13].

Il participe à son premier camp d'entraînement avec les Canucks en 2006 avant de revenir chez les Chiefs. Victime d'une ecchymose au bassin osseux à la suite d'un coup de crosse, la douleur causée par la blessure l'oblige à rester au repos pendant quelques matchs. Il est ensuite critiqué et écarté de l'équipe pour son manque de compétitivité durant un mois courant novembre et début décembre[14]. Il tient une moyenne de un point par match avec 55 points dont 39 buts en 55 matchs. Les Chiefs sont éliminés quatre victoires à deux par les Silvertips d'Everett en huitième de finale de la Coupe Ed Chynoweth.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il rejoint alors le club-école des Canucks, le Moose du Manitoba et débute sa carrière professionnelle. Le 13 avril 2004, il dispute son premier match dans la Ligue américaine de hockey face aux Marlies de Toronto. Le lendemain, contre la même équipe, il réalise un but et une assistance[15]. Le Moose termine à la première place de la Division Nord. Lors des séries éliminatoires de la Coupe Calder, l'équipe de Winnipeg s'impose 4-3 face aux Griffins de Grand Rapids mais s'incline quatre victoires à deux en finale de division face aux Bulldogs de Hamilton futurs vainqueurs. Grabner dispute six parties mais son compteur de points reste vierge.

En 2007-2008, il célèbre vingt-deux buts et le double de points lors de la saison régulière. Il est le quatrième pointeur de l'équipe et le meilleur buteur à égalité avec Brad Moran. Le Crunch de Syracuse sort quatre victoire à deux le Moose en demi-finale de conférence de l'Ouest. Les trois buts de l'Autrichien font de lui le meilleur buteur de la formation.

L'équipe du Manitoba remporte le Trophée Macgregor Kilpatrick 2008-2009. Grabner améliore ses statistiques avec quarante huit points dont trente buts en soixante six parties. Il est avec Jason Krog le meilleur buteur de l'équipe. Lors des séries éliminatoires, l'équipe remporte sa conférence et décroche le Trophée Robert W. Clarke. Après avoir éliminé les Marlies de Toronto et Griffins de Grand Rapids, l'équipe l'emportent en six matchs face aux Aeros de Houston. Grabner met le but de la victoire 3-2 lors du sixième match[16]. Les Bears de Hershey remportent la Coupe Calder quatre victoires à deux. L'attaquant score dix buts pour dix-sept points en vingt parties.

Il dispute son premier match en équipe d'Autriche senior le 1er février 2009 lors d'un match amical face au Danemark. Sa sélection s'impose 4-0 avec une assistance pour Grabner[17]. Il s'agit d'un match de préparation pour le tournoi de Qualification olympique pour les Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver. L'Autriche appartient au groupe E. Lors du premier match le 5 février 2009, elle s'impose 4-3 après prolongation contre la Slovénie. Grabner marque deux buts pour sa deuxième sélection[18]. L'Autriche perd ses chances d'aller aux Jeux olympiques[19] en s'inclinant 2-1 face à l'Allemagne[20]. Grabner marque trois buts lors du match suivant contre le Japon que son équipe remporte 5-2[21]. L'Autriche termine deuxième du groupe et l'Allemagne se qualifie.

Il débute la saison suivante avec le Moose n'étant pas parvenu à se faire sa place chez les Canucks lors du camp d'entraînement. Après cinq matchs et quatre buts, il est rappelé par les Canucks afin de remplacer Daniel Sedin blessé[22]. Le 16 octobre 2009, il joue son premier match dans la Ligue nationale de hockey avec les Canucks inscrivant sa première assistance. Il est alors l'un des trois autrichiens évoluant dans la ligue avec Thomas Vanek et Andreas Nödl. Il signe son premier but le 21 octobre 2009 chez les Blackhawks de Chicago et leur gardien Antti Niemi. L'équipe l'emporte 3-2. Lors de la partie suivante, il compte son premier match avec plusieurs points, auteur de deux assistances contre les Maple Leafs de Toronto. Le 1er novembre 2009, il se blesse à la cheville en jouant au football lors d'un échauffement d'avant match[23]. Il reprend avec le Moose le 27 décembre 2009[24]. La blessure de Mikael Samuelsson oblige les Canucks à rappeler Grabner le 17 mars 2010[25]. Il inscrit son premier coup du chapeau chez les Ducks d'Anaheim le 2 avril 2010. Il dispute trente huit parties de la saison régulière de la LAH pour 26 points. Dans la LNH, il marque onze points dont cinq buts en vingt parties. Il participe avec les Canucks aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2010. Les Blackhawks futurs vainqueurs barrent la route de l'équipe en demi-finale de l'Association de l'Ouest en s'imposant quatre victoires à deux. Grabner marque un but en neuf parties.

Le 25 juin 2010, il passe aux mains des Panthers de la Floride avec Steve Bernier et le 25e choix des Canucks au repêchage d'entrée dans la LNH 2010 (Quinton Howden) en retour du défenseur Keith Ballard et de Victor Oreskovich. Il participe au camp d'entraînement des Panthers mais ne parvient pas à gagner sa place dans l'équipe[26]. La franchise de la Floride ayant l'intention de le placer dans le club-école, il est placé au ballotage au cours duquel il est réclamé par les Islanders de New York. Il dispute son premier match avec les Islanders le 11 octobre 2010. Deux jours plus tard, il inscrit son premier point avec l'équipe. Le 16 octobre 2011, il marque son premier but face à Craig Anderson de l'Avalanche du Colorado. Il est sélectionné pour participer au concours des habiletés lors du 58e Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey[27]. Il est l'une des douze recrues sélectionnées. Il est membre de la sélection dont le capitaine est Eric Staal. Il remporte le concours de vitesse avec des temps de 14,061 et 14,238 secondes. Lors de son duel, il s'impose face à Taylor Hall[28]. Lors de la semaine du 7 au 13 février 2011, il inscrit huit buts pour neuf points en quatre rencontres. Il est alors nommé première étoile de la LNH pour cette période[29]. Le système de jeu prôné par l'entraîneur Jack Capuano permet à l'Autrichien de tirer profit de ses qualités[30]. Il est aligné avec le centre Frans Nielsen et Kyle Okposo[31]. Il inscrit 52 points en 74 parties. Il est le huitième buteur de la LNH avec 34 buts. Chez les recrues, il est le meilleur buteur et le troisième pointeur derrière Jeff Skinner des Hurricanes de la Caroline (63 points) et Logan Couture des Sharks de San José (56 points). En infériorité numérique, il est le deuxième pointeur de la LNH à égalité avec Claude Giroux et Brandon Prust avec sept points, un de moins que Nielsen. Avec six buts marqués dans cette situation, il talonne le Danois, meneur de la ligue avec sept buts. Son différentiel plus-moins est le meilleur des Islanders à égalité avec Nielsen (+13). Cinquièmes et derniers de la Division Atlantique, les Islanders ne se qualifient pas pour les séries éliminatoires. Il est l'un des trois joueurs nommé pour le Trophée Calder en compagnie de Couture et Skinner[32]. Skinner remporte le vote avec 1055 points devant Couture 908 (points) et Grabner (497 points)[33]. Les trois joueurs sont nommés dans l'équipe des recrues de la saison[34].

Le 13 mai 2011, il signe un contrat de cinq ans avec les Islanders[35].

Grabner ne confirme pas lors de la saison régulière 2011-12. Il compte vingt points de moins soit trente-deux pour vingt buts. Son différentiel +/- est dans le rouge avec -18. Les Islanders sont quatorzièmes de la conférence est, un point devant les Canadiens de Montréal, derniers.

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue canadienne de hockey[modifier | modifier le code]

  • 2004 : sélectionné par les Chiefs de Spokane lors du repêchage européen en 21e position.
  • 2006 : participe au match des meilleurs prospects.

Ligue nationale de hockey[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Repêché par les Canucks de Vancouver en 1e ronde, en 14e position.
  • 2011 : participe au concours des habiletés lors du 58e Match des étoiles.
  • 2011 : troisième étoile lors de la semaine du 24 au 30 janvier 2011[36].
  • 2011 : première étoile lors de la semaine du 7 au 13 février 2011.
  • 2011 : nommé recrue du mois de février[37].
  • 2011 : nommé dans l'équipe des recrues.

Qualification olympique[modifier | modifier le code]

  • 2009 : termine meilleur pointeur du groupe E.
  • 2009 : termine meilleur buteur du groupe E.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[38]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun +/- PJ  B   A  Pts Pun +/-
2002-2003 EC VSV Austria U20 13 6 4 10 4
2003-2004 EC VSV Austria U20 23 32 5 37 58
2003-2004 EC VSV OËL 14 1 1 2 0 4 1 0 1 0
2004-2005 Chiefs de Spokane LHOu 58 13 11 24 18 -2
2005-2006 Chiefs de Spokane LHOu 67 36 14 50 28 -2
2006-2007 Chiefs de Spokane LHOu 55 39 16 55 34 +3 6 0 1 1 2 -1
2006-2007 Moose du Manitoba LAH 2 1 1 2 0 +2 6 0 0 0 0 0
2007-2008 Moose du Manitoba LAH 74 22 22 44 8 +5 6 3 0 3 2 -1
2008-2009 Moose du Manitoba LAH 66 30 18 48 20 +22 20 10 7 17 2 +11
2009-2010 Moose du Manitoba LAH 38 15 11 26 6 -2
2009-2010 Canucks de Vancouver LNH 20 5 6 11 8 +2 9 1 0 1 0 +2
2010-2011 Islanders de New York LNH 76 34 18 52 10 +13 - - - - - -
2011-2012 Islanders de New York LNH 78 20 12 32 12 -18 - - - - - -
2012-2013 EC VSV EBEL 17 10 9 19 2 +2 - - - - - -
2012-2013 Islanders de New York LNH 45 16 5 21 12 +4 6 1 3 4 0 +2
2013-2014 Islanders de New York LNH 64 12 14 26 12 -10 - - - - - -
Totaux LNH 283 87 55 142 54 -9 15 2 3 5 0 +4

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Évènement PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2004 Championnat du monde moins 18 ans 5 3 1 4 4 +3 médaille de bronze Médaille de bronze de la division 1, groupe A
2005 Championnat du monde junior 4 1 2 3 2 +2 médaille de bronze Médaille de bronze de la division 1, groupe A
2005 Championnat du monde moins 18 ans 4 4 1 5 29 0 Cinquième place de la division 1, groupe A
2009 Qualification olympique 3 5 0 5 0 +1 Deuxième place du groupe E
2012 Championnat du monde 5 0 4 4 0 +2 médaille d'argent Médaille d'argent de la division 1, groupe A
2014 Jeux olympiques 4 5 1 6 0 -2 Dixième place

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur eliteprospects.com
  2. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  3. (en) Grabner On Top sur canucks.nhl.com
  4. (en) Fiche de Marco Ferrari sur eliteprospects.com
  5. (fr) Championnat d'Autriche 2003/04 sur www.hockeyarchives.com
  6. (fr) Championnats du monde 2004 des moins de 18 ans sur www.hockeyarchives.com
  7. (en) Climb every mountain sur canucks.nhl.com
  8. (en) Chiefs with back-to-back home games sur ww.oursportscentral.com
  9. (fr) Championnat du monde des moins de 20 ans 2004/05 sur www.hockeyarchives.com
  10. (fr) Championnats du monde 2005 des moins de 18 ans sur www.hockeyarchives.com
  11. (en) Match LCH des meilleurs prospects 2006 sur www.chl.ca
  12. (en) Q&A with Michael Grabner sur www.hockeysfuture.com
  13. (en) Grabner's moment sur The Spokesman-Review. The Spokesman-Review
  14. (en) Player's Profile : Michael Grabner sur www.hockeysfuture.com
  15. (en) Fiche de carrière sur theahl.com
  16. (en) Manitoba, Hershey to play for AHL's Calder Cup sur www.cbc.ca
  17. (fr) Autriche - Danemark (1er février 2009) sur www.hockeyarchives.com
  18. (fr) Slovénie - Autriche (5 février 2009) sur www.hockeyarchives.com
  19. (fr) Qualifications pour les Jeux Olympiques 2010 sur www.hockeyarchives.com
  20. (fr) Allemagne - Autriche (7 février 2009) sur www.hockeyarchives.com
  21. (fr) Japon - Autriche (8 février 2009) sur www.hockeyarchives.com
  22. (en) Canucks recall Grabner from AHL sur www.cbc.ca
  23. (en) Soccer warm-up leads to ankle injury for Grabner sur www.winnipegfreepress.com
  24. (en) Timing is everything sur canucks.nhl.com
  25. (en) Grabner recalled sur www.tsn.ca
  26. (en) Michael Grabner sucks in preseason sur www.islanderspointblank.com
  27. (en) Michael Grabner Named Rookie All-Star sur islanders.nhl.com
  28. (en) Grabner bests Hall in rookie speed-skating duel sur www.nhl.com
  29. (en) Isles' Grabner tops NHL's 'Three Stars of the Week' sur www.nhl.com
  30. (en) Rookie’s Strong Season Makes Islanders Look Smart sur www.nytimes.com
  31. (en) The naked truth: NHLer Michael Grabner’s misunderstanding sur www.vancouversun.com
  32. (en) Couture, Skinner, Grabner round out Calder finalists sur www.vancouversun.com
  33. (en) 2011 NHL Awards Recap sur thefastertimes.com
  34. (en) Skinner highlights NHL All-Rookie team sur www.nhl.com
  35. (en) Grabner excited to commit to the Islanders sur islanders.nhl.com
  36. (en) Eric Staal tops NHL's 'Three Stars of the Week' sur www.nhl.com
  37. (en) Isles' Grabner named February 'Rookie of the Month' sur www.nhl.com
  38. (en) « Michael Grabner hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.