Michael E. Soulé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael Ellman Soulé né le 28 mai 1936 à San Diego (Californie) est un biologiste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michael E. Soulé est surtout connu pour ses travaux en biologie de la conservation. Il a obtenu un Ph.D. en biologie des populations à l'Université Stanford en travaillant avec Paul R. Ehrlich. Il est coauteur avec Gary Lease d'un ouvrage d'essais intitulé « Reinventing nature?: responses to postmodern deconstruction » (Réinventer la nature ? réponses à la déconstruction postmoderne) (1995), qui constituait une réponse aux arguments présentés par l'historien de l'environnement William Cronon dans « Uncommon ground: toward reinventing nature » (1995).

Il est enseignant chercheur en études environnementales à l'université de Californie, Santa Cruz. Michale Soulé est cofondateur de la Society for Conservation Biology (Société pour la biologie de la conservation) et siège actuellement aux comités de Round River Conservation Studies et The Wildlands Project.

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael E. Soulé, « What is conservation biology ? : A new synthetic discipline addresses the dynamics and problems of perturbed species, communities and ecosystems », Biosciences, vol. 35, no 11,‎ décembre 1985, p. 727-734 (résumé)
  • (en) Michael E. Soulé, Bruce M. Wilcox, Conservation Biology : an evolutionary ecological perspective, Sinauer Associates Inc.,‎ 1980, 395 p. (ISBN 978-0-87893-800-1)
  • (en) Michael E. Soulé, O. H. Frankel, Conservation and Evolution, Cambridge et New York, Cambridge University Press,‎ 1981

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]