Michael Clark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael Clark

Naissance 2 juillet 1962
Aberdeen, Écosse
Activité principale Chorégraphe et danseur
Style Danse contemporaine
Lieux d'activité Londres
Années d'activité Depuis 1979
Formation Royal Ballet School
Enseignement Merce Cunningham

Michael Clark, né à Aberdeen (Écosse) le 2 juillet 1962, est un danseur et chorégraphe britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans son enfance Michael Clark pratique la danse écossaise puis entame des études à la Royal Ballet School de Londres (1975-1979), suivant des stages d'été avec Merce Cunningham.

Il débute sa carrière au Ballet Rambert en 1979 et, deux ans plus tard, rejoint la compagnie de Karole Armitage. En 1984 il fonde sa propre compagnie, Michael Clark and Dancers. Il chorégraphie pour le Ballet de l'Opéra de Paris, le GRCOP, le Scottish Ballet, le English National Ballet. Il collabore aussi à divers projets cinématographiques avec Charles Atlas[1] et danse dans Prospero's Books de Peter Greenaway (1991).

Victime d'un accident au genou, il doit interrompre sa carrière en 1995 mais revient à la danse en 1998. Résolument postmoderne, il est souvent qualifié d'artiste « queer post-punk »[2]. En 2010-2011, il obtient une résidence à la Tate Modern de Londres puis en 2012 au Whitney Museum of American Art de New York qui aboutissent à la création d'un nouveau spectacle.

Principales chorégraphies[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Surface Values
  • 1982 : Rush
  • 1983 : 12XU
  • 1984 : New Puritans
  • 1984 : Do You Me ? I Did
  • 1985 : Angel Food
  • 1987 : Because We Must (film)
  • 1989 : Heterospective
  • 1992 : Mmm...
  • 1992 : O
  • 2012 : Création 2012
  • 2013 : Come, Been and Gone

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hail the New Puritain, portrait et photos de Michael Clark par Charles Atlas (1985-1986)
  2. Martha Bremser (éd.), Fifty Contemporary Choreographers, Londres et New York, Routledge, 1999, p. 63-68

Liens externes[modifier | modifier le code]