Michał Probierz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michał Probierz
Michał Probierz5.jpg
Michał Probierz en 2012.
Situation actuelle
Équipe Jagiellonia Białystok (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : Pologne Polonaise
Naissance 24 septembre 1972 (41 ans)
Lieu Bytom
Taille 1,76 m
Période pro. 1990-2005
Poste Ancien milieu de terrain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1990-1994 Drapeau : Pologne Ruch Chorzów 077 (2)
1994-1995 Drapeau : Allemagne Bayer 05 Uerdingen 006 (0)
1996-1997 Drapeau : Allemagne SG Wattenscheid 030 (2)
1997-2004 Drapeau : Pologne Górnik Zabrze 181 (7)
2004 Drapeau : Pologne Pogoń Szczecin 003 (0)
2005 Drapeau : Pologne Widzew Łódź 021 (1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2005-2006 Drapeau : Pologne Polonia Bytom 9v 8n 9d
2006-2007 Drapeau : Pologne Widzew Łódź 11v 10n 23d
2007-2008 Drapeau : Pologne Polonia Bytom 3v 6n 6d
2008-2011 Drapeau : Pologne Jagiellonia 46v 31n 37d
2011 Drapeau : Pologne ŁKS Łódź 4v 1n 3d
2011 Drapeau : Grèce Aris Salonique 4v 1n 4d
2012 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 11v 4n 8d
2012 Drapeau : Pologne GKS Bełchatów 0v 2n 2d
2013-2014 Drapeau : Pologne Lechia Gdańsk
2014- Drapeau : Pologne Jagiellonia
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 4 juin 2013

Michał Probierz, né le 24 septembre 1972 à Bytom, est un footballeur professionnel polonais qui occupait le poste de milieu de terrain dans les années 1990-2000. Devenu entraîneur par la suite, il occupe actuellement cette fonction au Jagiellonia Białystok, club de première division polonaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Une bonne carrière de joueur en Pologne[modifier | modifier le code]

Formé à Bytom, sa ville natale, Michał Probierz rejoint en 1987 le Gwarek Zabrze, puis le Ruch Chorzów deux ans et demi plus tard. Il a besoin d'une demi-saison pour s'imposer à Chorzów. Finaliste de la coupe nationale en 1993, il rejoint le Bayer 05 Uerdingen en Allemagne en janvier 1994. En Bundesliga, il ne joue presque pas, et s'engage en janvier 1996 avec le SG Wattenscheid 09, club de deuxième division. Beaucoup plus sur le terrain, le Polonais dispute trente matches en une saison et demie avant de revenir en Pologne et de signer un contrat avec le Górnik Zabrze. Mais il n'arrive qu'après la grande période du Górnik, quatorze fois champion de Pologne en trente ans, et ne dispute que le milieu de tableau et une finale de coupe en 2001. Après avoir joué cent-quatre-vingt-une rencontres, il termine sa carrière au Pogoń Szczecin en 2004, puis au Widzew Łódź six mois plus tard, après une grosse blessure aux ligaments croisées du genou[1].

Des débuts difficiles sur les bancs de touche[modifier | modifier le code]

Michał Probierz devient l'entraîneur du Polonia Bytom le 6 octobre 2005, remplaçant Marcin Brosz[2]. Alors dix-septième en deuxième division, Bytom progresse de deux places sous l'impulsion de Probierz, et profite de la fusion entre l'Amica Wronki et le Lech Poznań pour éviter la relégation directe et disputer le barrage de relégation contre l'Unia Janikowo. Après un match nul et vierge à l'aller, Bytom se sauve en gagnant chez lui un but à zéro, grâce à Andrzej Rybski[3]. En juin 2006, Michał Probierz est démis de ses fonctions et remplacé par Dariusz Fornalak.

Aussitôt, il est engagé par le Widzew Łódź pour succéder à Stefan Majewski, parti au Cracovia. Avec le promu, Probierz gagne un quart de ses matches et termine à la douzième place. En début de saison 2007-2008, le Widzew gagne seulement trois points sur dix-huit possibles. L'entraîneur est donc très vite limogé, et retourne au Polonia. Il réussit à maintenir le club en première division, et démissionne finalement le 22 mai 2008.

Connaît le succès avec Białystok[modifier | modifier le code]

Probierz avec le Jagiellonia, en 2011.

Le 19 juin 2008, il signe au Jagiellonia Białystok[4]. Avec une moyenne d'un tiers de matches remportés[5], la Jaga termine à la huitième place lors de la première saison de Probierz.

L'année suivante, il arrive à faire du bon travail et place son équipe dans le milieu de tableau, malgré les dix points de pénalité infligés au Jaga en début de saison[6]. Sans objectif en fin d'année, Białystok tombe finalement à la onzième place. Lors de cette même année, le Jaga fait un très bon parcours en coupe nationale, éliminant tous les clubs de première division qui se mettent sur son passage, et affronte en finale le Pogoń Szczecin. Maîtrisant globalement le match, les hommes de Michał Probierz le remportent, inscrivent une première ligne au palmarès du club et se qualifient pour le troisième tour de la Ligue Europa[7].

Pour sa première saison européenne, le Jagiellonia est confronté lors de son entrée en Ligue Europa à l'Aris Salonique, troisième des playoffs du dernier championnat grec. Lors de la première manche, le Jaga est dépassé d'entrée de partie et encaisse en sept minutes deux buts, marqués par Antonio Calvo Arandes. Il parvient ensuite à revenir au score assez vite, par l'intermédiaire de Rafał Grzyb, mais doit tout de même s'incliner pour le premier match européen de son histoire. Entre les deux manches, Białystok joue et gagne une seconde finale en deux mois, celle de la Supercoupe contre le Lech Poznań, grâce à son capitaine Tomasz Frankowski, unique buteur. Décidé à renverser la tendance en Grèce, le Jaga est tout proche de l'exploit, mais voit son rêve s'envoler après un penalty donné et transformé par Danijel Cesarec[8], qui ramène son équipe à égalité et prive le Jagiellonia d'une prolongation et d'une possible qualification[9]. Pas démoralisés, les joueurs du Jaga entament parfaitement le championnat et en prennent la tête à partir de la cinquième journée. À la moitié de la saison, ils possèdent trois points d'avance sur le deuxième et sur le troisième. Mais peu à peu, le Jaga perd du terrain et se fait dépasser par le Wisła Cracovie après la dix-septième journée. Envahis par le pression, les joueurs du club se font distancer, et Probierz décide de présenter sa démission le 10 mai[10], après la troisième défaite consécutive de son équipe. Finalement, les dirigeants du Jagiellonia la refusent et maintiennent Probierz à son poste[11]. Ses joueurs finissent la saison sur une quatrième place, synonyme de qualification pour la Ligue Europa 2011-2012.

Michał Probierz entame alors à l'été 2011 une quatrième saison sur le banc du Jagiellonia, mais n'y reste pas longtemps suite à l'élimination précoce et peu glorieuse du Jaga contre l'Irtych Pavlodar. Probierz et ses dirigeants décident alors de se séparer.

Choisit un nouveau challenge à Łódź, puis en Grèce[modifier | modifier le code]

Le 5 septembre 2011, il s'engage avec le ŁKS Łódź[12], bon dernier du championnat et qui ne compte qu'un seul point après cinq journées. Dès son arrivée à Łódź, « l'effet Probierz » se fait ressentir, le ŁKS sortant de la zone rouge, engrangeant dix points sur quinze possibles et s'offrant même le luxe de battre le grand rival chez lui[13]. Après la douzième journée, en novembre, le ŁKS Łódź se classe à la onzième place.

Probierz choisit ce moment pour quitter le club et répondre favorablement à l'offre de l'Aris Salonique[14],[15], mal en point dans le championnat grec (qui a débuté tardivement) et qui lui aussi n'a toujours pas gagné un match. Il s'engage jusque la fin de la saison[16], profitant d'une clause qui lui permet de quitter la Pologne pour un club étranger[17]. Une nouvelle fois, il parvient à redresser la situation du club en le hissant à la onzième place, et en obtenant par exemple une victoire de prestige sur le Panathinaïkos. Mais en janvier 2012, avec un bilan de trois victoires, un nul et quatre défaites en championnat et une qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de Grèce acquise sur le terrain du Panthrakikos, le Polonais claque la porte[18].

Entraîne son premier grand club, mais échoue[modifier | modifier le code]

En conférence de presse avec le Wisła Cracovie, en 2012.

Le 1er mars 2012, il signe un contrat d'un an et demi avec le Wisła Cracovie et remplace Kazimierz Moskal[19]. En deux mois, il ne parvient pas à redresser la situation du club, qui reste scotché à la septième place et ne se qualifie donc pas pour une compétition européenne. Conforté dans sa position d'entraîneur pour la saison 2012-2013, Probierz n'arrive pas à faire s'améliorer les résultats du Wisła, qui ne quitte pas la seconde partie de classement. Le 1er octobre, lors d'une conférence de presse suivant une défaite en championnat contre le Piast Gliwice, Michał Probierz annonce sa démission[20], alors que Cracovie occupe la onzième place.

Le 14 novembre, il est nommé entraineur du GKS Bełchatów[21], dernier du classement. Sa venue ne coïncide pourtant pas avec une amélioration des résultats, et après quatre journées et seulement deux points pris, Probierz et ses dirigeants se séparent par consentement mutuel[22].

Annoncé ensuite vers plusieurs clubs polonais, Probierz attend pourtant la fin de la saison 2012-2013 pour s'engager avec une équipe, le Lechia Gdańsk, huitième du dernier championnat[23].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) Une blessure met fin à la carrière de Probierz sur 90minut.pl, le 22 mai 2005.
  2. (pl) Michael Probierz entraîneur du Polonia Bytom sur 90minut.pl, le 22 mai 2005.
  3. (pl) Barrage de II liga : Polonia B. 1-0 Unia J. - Maintien du Polonia sur 90minut.pl, le 18 mai 2006.
  4. (pl) Il y a des papiers au Jagiellonia sur bialystok.gazeta.pl, le 19 juin 2008.
  5. (pl) Bilan de la saison 2009-2010 sur 90minut.pl. Consulté le 7 avril 2010.
  6. (pl) Le Jagiellonia ne tombe pas ! sur le site de TVN24, le 29 avril 2009.
  7. (pl) Le Jagiellonia a remporté la Coupe de Pologne sur 90minut.pl, le 22 mai 2010.
  8. (pl) Ligue Europa : le Jaga quitte la compétition avec les honneurs sur sport.onet.pl, le 5 août 2010
  9. (pl) Le Jaga perd après avoir bien lutté sur 90minut.pl, le 5 août 2010.
  10. (pl) Michał Probierz a remis sa démission sur ekstraklasa.wp.pl, le 10 mai 2011.
  11. (pl) Le conseil du Jagiellonia n'accepte pas la démission de Probierz sur 90minut.pl, le 11 mai 2011.
  12. (pl) Michał Probierz entraîneur du ŁKS sur lkslodz.pl, le 5 septembre 2011.
  13. (pl) Le derby de Łodz pour le ŁKS sur 90minut.pl, le 17 octobre 2011.
  14. Probierz nommé sur lequipe.fr, le 4 novembre 2011.
  15. (pl) Michał Probierz quitte le ŁKS sur lkslodz.pl, le 4 novembre 2011.
  16. Probierz devient entraîneur de Salonique sur fifa.com, le 4 novembre 2011.
  17. (pl) Tomasz Wieszczycki entraîneur du ŁKS Łódź sur sport.onet.pl, le 4 novembre 2011.
  18. (pl) Michał Probierz quitte l'Áris sur 90minut.pl, le 5 janvier 2012.
  19. (pl) Michał Probierz nouvel entraîneur du Wisła Cracovie sur wisla.krakow.pl, le 1er mars 2012.
  20. (pl) La démission de Michał Probierz acceptée sur wisla.krakow.pl, le 2 octobre 2012.
  21. (pl) Michał Probierz entraîneur du GKS Bełchatów sur eurosport.onet.pl, le 14 novembre 2012.
  22. (pl) Les contrats des entraîneurs résolus sur gksbelchatow.com, le 27 décembre 2012.
  23. (pl) Michał Probierz entraîneur du Lechia Gdańsk sur lechia.pl, le 4 juin 2013.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]