Michał Boni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michał Boni, en 2010.

Michał Jan Boni, né le 10 juin 1954 à Poznań, est un homme politique polonais n'appartenant à aucun parti, anciennement ministre de l'Administration et de la Numérisation entre 2011 et 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le régime communiste et les débuts de la IIIe République[modifier | modifier le code]

Diplômé en sciences culturelles de l'université de Varsovie en 1977, il rejoint trois ans plus tard le syndicat Solidarité. En 1990, il adhère au Congrès libéral-démocrate (KLD), puis devient ministre du Travail et de la Politique sociale du gouvernement de Jan Krzysztof Bielecki, du 12 janvier au 5 décembre 1991.

Député libéral et carrière privée[modifier | modifier le code]

Il est élu député à la Diète le 27 octobre précédent et y siège pendant deux ans. Il rejoint l'Union pour la liberté (UW) en 1994, mais n'adhère pas, sept ans plus tard, à la Plate-forme civique (PO). Après avoir été, entre 1997 et 2001, directeur de cabinet du ministre du Travail, Longin Komołowski, il rejoint le secteur privé et le monde universitaire.

Un proche de Donald Tusk[modifier | modifier le code]

Ayant participé, pour les élections législatives anticipées de 2007, à la rédaction du programme de la PO, il est nommé, en 2008, directeur du comité des conseillers stratégiques du président du Conseil des ministres, Donald Tusk. Le 31 janvier 2009, il devient ministre sans portefeuille, président du comité permanent du gouvernement.

Après les élections législatives du 9 octobre 2011, il est nommé ministre de l'Administration et de la Numérisation dans le nouveau gouvernement de Tusk. Lors du remaniement du 21 novembre 2013, il est remplacé par Rafał Trzaskowski.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]