Mikasukis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Miccosukee)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le peuple mikasuki. Pour la langue mikasuki, voir Mikasuki.

Mikasukis

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Village mikasuki en 1972.

Populations significatives par région
Autres
Langues

Mikasuki

Les Mikasukis (en transcription anglaise : Miccosukees) sont un peuple premier d'Amérique vivant en Floride. Ils sont les descendants des Chiaha du sud, une tribu creek. Ils entretiennent des relations étroites avec les Séminoles mais ont maintenu leur identité propre jusqu'à nos jours, en grande partie pour des raisons linguistiques. Au contraire des Séminoles, qui s'expriment en langue creek, ils parlent la langue mikasuki, une autre langue muskogéenne. Ils sont originaires de la vallée du Tennessee, où ils ne formaient alors qu'un seul peuple avec les Chiaha du nord, mais ils migrèrent ensuite vers les Carolines (on désigne ainsi aux États-Unis, le territoire formé par les États de Caroline du Nord et Caroline du Sud) alors que ceux du nord partirent vers le nord de l'Alabama. Ils migrèrent plus tard au nord de la Floride, au cours des XVIIIe siècle et XIXe siècle, formant la plus grande partie de la tribu séminole. Il migrèrent à nouveau dans les Everglades après les Guerres séminoles. Lors de cette période, ils se mélangèrent beaucoup aux locuteurs creek séminoles, mais nombre d'entre eux perpétuèrent leur langue mikasuki. La tribu vit aujourd'hui dans plusieurs réserve dans le sud de la Floride, principalement dans la Réserve indienne Miccosukee.

La tribu se sépara des Séminoles dans les années 1950 pour devenir la Miccosukee Tribe of Indians of Florida; ils obtinrent leur reconnaissance par l'État de Floride en 1957, puis leur reconnaissance fédérale en 1962[1]. Certains de ses membres formèrent la Miccosukee Seminole Nation, qui n'est pas reconnue aux États-Unis mais qui le fut par le gouvernement cubain de Fidel Castro en 1959[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Harry A. Kersey, A history of the Seminole and Miccosukee tribes, 1859-1970, Hollywood, Fla.,, U.S. Bureau of Indian Affairs, Seminole Agency,‎ 1971 (OCLC 1097912) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Brent Richards, Unconquered people Florida's Seminole and Miccosukee Indians, Gainesville, University Press of Florida,‎ 1999 (ISBN 978-0-8130-2348-9) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Patsy West, The Seminole and Miccosukee tribes of Southern Florida, Charleston, SC, Arcadia Pub.,‎ 2002 (ISBN 978-0-7385-1469-7) Document utilisé pour la rédaction de l’article