Meurtres à Badger's Drift

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meurtres à Badger's Drift
Auteur Caroline Graham
Genre Roman policier
Version originale
Titre original The Killings at Badger's Drift
Éditeur original Century (Random House)
Langue originale Anglais
Pays d'origine Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 1987
ISBN original 0712617442
Version française
Traducteur Sílvia Sueli Milanezi
Lieu de parution Paris
Éditeur Albin Michel
Collection Spécial Police
Date de parution 1990
Nombre de pages 299
ISBN 2-226-04822-7

Meurtres at Badger's Drift – en anglais : The Killings at Badger's Drift, dans l'édition originale britannique – est un roman policier de Caroline Graham, initialement publié en 1987.

C'est le premier roman mettant en scène le personnage de l'inspecteur principal Tom Barnaby.

L'intrigue du roman[modifier | modifier le code]

L'inspecteur-chef Tom Barnaby et son adjoint, le sergent Gavin Troy, se rendent à leur travail, lorsqu'ils sont accostés par Miss Bellringer, une vieille dame, qui leur affirme que l'une de ses amies, Miss Emily Simpson, ne serait pas morte des suites d'une crise cardiaque, contrairement aux conclusions du médecin, mais aurait été assassinée.

Une autopsie est ordonnée et révèle que la défunte a succombé à l'absorption d'un cocktail de vin et de cigüe. Peu de temps après, jetant la panique au sein de la communauté villageoise, un second meurtre est commis : l'entrepreneur de pompes funèbres retrouve, à son domicile, le corps de sa mère, Mrs Rainbird, baignant dans une mare de sang.

Chargés de l'enquête, Barnaby et Troy finiront par mettre au jour un meurtre commis quelques années plus tôt, et qui vait jusque-là passé pour un accident. Plusieurs pistes s'offrent aux enquêteurs, qui parviendront à révéler une vérité surprenante...

Distinctions[modifier | modifier le code]

L'association professionnelle britannique Crime Writers Association, fondée en 1953 par John Creasey[1], a distingué le roman de Caroline Graham en le classant, en 1990, en 80e position dans sa liste des « 100 plus grands romans policiers de tous les temps » (The Top 100 Crime Novels of All Time)[2]

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Royaume-Uni : The Killings at Badger's Drift, Century (imprint de Random House), Londres, 1987, 264 p., (ISBN 0712617442).
  • États-Unis : The Killings at Badger's Drift, éditions Adler & Adler, Bethesda (Maryland), 1988, 264 p., (ISBN 0917561414).
  • France : Meurtres à Badger's Drift (traduction de Sílvia Sueli Milanezi), éditions Albin Michel, coll. « Spécial Police », Paris, 1990, 299 p., (ISBN 2-226-04822-7).

Adaptation télévisée[modifier | modifier le code]

Le roman a fait l'objet, en 1997, d'une adaptation télévisée, dans un téléfilm du même titre, réalisé par Jeremy Silberston sur un scénario d'Anthony Horowitz, avec John Nettles dans le rôle de l'inspecteur Barnaby, cet épisode constituant le « pilote » de la série Inspecteur Barnaby, dont les cinq premiers épisodes ont adapté des romans de Caroline Graham, tandis que tous les épisodes suivants (61, en 2009) sont basés sur des scénarios originaux.

L'intrigue du roman de Caroline Graham a subi quelques changements, dans le scénario écrit par Anthony Horowitz, le tout premier étant le mode opératoire du premier meurtre : Emily Simpson, dans le roman, meurt empoisonnée, tandis que, dans le téléfilm, sa nuque est brisée par un coup, la mort étant initialement imputée soit à une crise cardiaque (dans le roman), soit aux conséquences d'une mauvaise chute (dans le téléfilm).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Creasey est essentiellement connu, dans les pays francophones, sous le nom de plume « Anthony Morton », pour sa série policière Le Baron, dont 25 romans, sur 47, ont été traduits en français.
  2. Source : article « The Top 100 Crime Novels of All Time », sur Wikipédia en anglais.

Voir aussi[modifier | modifier le code]