Meurtre de Larry King

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Larry King.

Le meurtre de Larry King fait référence à l'assassinat, le 12 février 2008, du jeune Lawrence Fobes King, dit Larry King, un élève du collège E.O. Green Junior High School à Oxnard, en Californie, États-Unis, alors âgé de 15 ans. L'un de ses camarades, Brandon McInerney, quatorze ans, lui a tiré dessus à deux reprises. La victime a été maintenue en vie artificiellement pendant deux jours avant de mourir.

McInerney a été jugé comme majeur pour meurtre avec préméditation par arme à feu avec circonstances aggravantes pour homophobie. Il est maintenu en détention contre une caution de 770 000 dollars[1] jusqu'au verdict rendu le 19 décembre 2011, qui le condamne à 21 ans de réclusion criminelle [2].

Le magazine Newsweek a décrit la fusillade comme « le crime le plus flagrant lié à l'homophobie depuis le meurtre en 1998 de Matthew Shepard », attirant l'attention sur des problèmes tels que les crimes par arme à feu aux États-Unis, l'identité sexuelle et la sexualité des adolescents[3],[4].

Circonstances[modifier | modifier le code]

Lawrence King[modifier | modifier le code]

Lawrence Fobes « Larry » King est né le 13 janvier 1993[5] à Ventura, en Californie. Lawrence King a été adopté à l'âge de deux ans par Gregory et Dawn King. Son père biologique ayant abandonné sa femme, celle-ci étant toxicomane et incapable d'élever son fils[3]. King était un enfant hyperactif et, selon Gregory King, on avait diagnostiqué chez lui un Désordre réactionnel de l'affectif, caractérisé par un comportement social déséquilibré et inapproprié dans la plupart des contextes relationnels. Pendant sa troisième année, King commença à être harcelé par ses camarades de classe à cause de son air efféminé. Il avait fait son coming out à l'âge de dix ans[3].

En novembre 2007, il a été retiré de sa famille d'accueil et placé en foyer[6] après qu'il a accusé son père adoptif de mauvais traitements, ce que Gregory King a toujours nié[3].

Le harcèlement a continué quand Larry King est entré au collège de E.O. Green Junior High School et s'est intensifié quand il a commencé à venir à l'école en portant des vêtements et accessoires féminins, des talons et du maquillage, en janvier 2008. Son petit frère Rocky a aussi souffert de ce harcèlement[3].

King narguait aussi quelques garçons dans les couloirs en disant « Je sais que tu as envie de moi »[3]. Pour autant, des documents ont montré devant le tribunal que King n'avait pas eu de comportements de ce genre les semaines précédant la fusillade. McInerney et King avaient eu plusieurs altercations verbales décrites comme « acerbes » par le procureur qui a fait état de menaces contre King[7].

Brandon McInerney[modifier | modifier le code]

Brandon David McInerney est né le 24 janvier 1994 à Ventura, Californie. Sa mère Kendra a un casier judiciaire ainsi qu'une addiction aux methamphetamines[3],[5]. En 1993, Kendra accusa son mari William de lui avoir tiré une balle dans le bras avec un calibre 45[3]. Lors d'un autre incident, William McInerney a battu sa femme jusqu'à lui faire presque perdre conscience après qu'elle l'a accusé de voler des médicaments appartenant à son fils aîné[8]. Il a plaidé coupable et a passé dix jours en prison avec 36 mois de période probatoire pour violence conjugale. Entre août 2000 et février 2001, William McInerney a contacté les services d'aide à l'enfance au moins cinq fois alors qu'il vivait avec sa mère[5]. En 2004, Brandon McInerney a été confié à la garde de son père, sa mère ayant commencé une cure de désintoxication[3].

Brandon McInerney essaya de convaincre plusieurs élèves de se joindre à lui pour attaquer Larry King, mais comme aucun d'entre eux n'accepta, il décida de le tuer lui-même. Le jour précédant le meurtre, McInerney, qui s'était entrainé sur des cibles avec le pistolet utilisé pour le crime, avait conseillé à un ami de King : « Dis adieu à ton pote Larry car tu ne le reverras plus jamais »[7]

La fusillade[modifier | modifier le code]

Le matin du 12 février 2008, on a surpris McInerney en train de regarder fixement King pendant un cours de sciences. Vers 8h15, heure locale, McInerney a tiré deux balles dans la tête de Lawrence King avec un revolver de calibre 22 Long Rifle qu'il sortit de son sac à dos[9],[10]. Après les coups de feu, McInerney jeta le pistolet sur le sol et quitta la classe. Il fut arrêté par la police environ sept minutes plus tard, à cinq patés de maison du collège[3],[8].

King a été transporté à l'hôpital où le diagnostic était critique. Il a été déclaré en état de mort cérébrale le 13 février mais a été maintenu en vie artificiellement pour que ses organes puissent être prélevés[11],[12].

Comme McInerney refusa de parler aux enquêteurs, le mobile du crime reste flou[13]. Selon l'officier de police John Crombach, « Il est clair que le suspect était concentré sur sa victime et ce qu'il allait prévu de faire »[14]. En juillet 2008, le magazine Newsweek rapporta qu'un ou deux jours avant le crime, King avait demandé à McInerney d'être son « Valentin » devant les amis de McInerney. Alors que McInerney était l'objet de moqueries de la part de ses amis, il dit à un ami de King qu'il ne le « reverrait plus jamais »[3].

Réactions[modifier | modifier le code]

Des marches et des rassemblements eurent lieu dans l'ensemble des États-Unis après la mort de King[15]. De nombreuses personnalités ont exprimé leur émotion dont Judy Shepard[16], la sénatrice Hillary Clinton, etc. Un millier d'élèves participèrent à une marche à la mémoire de King dans le quartier du collège d'E.O. Green le 16 février 2008, quatre jours après la fusillade[15].

Le procès[modifier | modifier le code]

En février 2008, l'avocat de McInerney, William Quest, changea de stratégie[17]. Le 24 juillet 2008, le juge Douglas Daily officiant à la cour suprême du Comté de Ventura décida que McInerney serait jugé comme majeur[18].

Le 7 août 2008, lors du même procès, McInerney plaida non coupable aux accusations de meurtre avec préméditation et de crime homophobe. Une audition préliminaire devait avoir lieu le 23 septembre 2008, elle fut repoussée au 14 octobre[19].

Le 8 décembre 2008, la cour supérieure du comté de Ventura décida que McInerney, après avoir été évalué par un psychiatre et un psychologue, était capable de suivre son procès.

Le 18 mars 2009, l'audition fut à nouveau repoussée après que l'on eut trouvé le père de l'accusé mort, victime d'un choc à la tête consécutif à une chute[20]. On autorisa Brandon McInerney à assister aux funérailles de son père[21].

En août 2009, McInerney plaida d'abord non coupable pour tous les chefs d'accusation. Le procès commença le 1er décembre 2009[22].

Le verdict est rendu le 19 décembre 2011. McInerney, qui a finalement plaidé coupable, est condamné à 21 ans de prison[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Catherine Saillant, « « Oxnard school shooting called a hate crime » », Los Angeles Times,‎ 2008-02-15 (lire en ligne)
  2. a et b (en) Barlow, Zeke. « Brandon McInerney sentenced to 21 years in prison for killing Larry King », Ventura County Star, 19 décembre 2011.
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) Ramin Setoodeh, « Young, Gay and Murdered », sur Newsweek,‎ 19 juillet 2008 (consulté le 4 décembre 2012)
  4. Voir l'épisode 6 (Youth Now) de la 17e saison de la série télévisée américaine In The Life, juin 2009.
  5. a, b et c (en) Paul Pringle et Catherine Salliant, 8 mars 2008. « A deadly clash of emotions before Oxnard shooting », Los Angeles Times p. A1.
  6. (en) Rebecca Cathcart, « Boy's Killing, Labeled a Hate Crime, Stuns a Town », The New York Times,‎ 23 février 2008, p. 11
  7. a et b Saillant, Catherine (12 février 2009). « « Details in gay student's slaying revealed: Ventura County prosecutors say the defendant, then 14, made death threats against Lawrence King and had experience with guns. Memorials are planned for today, the first anniversary of King’s death. » » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-12 Los Angeles Times, p. 3.
  8. a et b (en) Saillant, Catherine, Griggs, Gregory (14 février 2008). « Student is declared brain dead; Lawrence King, 15, was shot and wounded at an Oxnard campus Tuesday. A classmate faces murder charge ». Los Angeles Times. p. B1.
  9. (en) « GaySoFla.com remembers Lawrence "Larry" King - A Young Hero », Miami Herald,‎ 19 février 2008 (consulté le 23 février 2008)
  10. (en) « Details in gay student's slaying are revealed in prosecution brief », Los Angeles Times,‎ 12 février 2009
  11. (en) « Boy, 15, declared brain dead after school shooting », CNN.
  12. (en) « Organs harvested from Oxnard school shooting victim », San Jose Mercury News, 15 février 2008
  13. (en) « Suspected school shooter's childhood marred by violence », Ventura County Star,‎ 24 février 2008 (consulté le 25 juillet 2008)
  14. (en) Saillant, Catherine (20 février 2008). « Shooting sparks call for changes; At a meeting on an Oxnard campus, parents ask why the slaying of a student in a classroom wasn't prevented », Los Angeles Times. p. B1.
  15. a et b (en) Saillant, Catherine (17 février 2008). « 1,000 gather in tribute to slain Oxnard teen; A march organized by students focuses on tolerance in the wake of the fatal shooting of an openly gay boy. » Los Angeles Times, p. B3.
  16. (en) Wilson, Craig (11 mars 2008). « Mom's mission: Stop hate crime; Matthew Shepard Foundation toils to keep momentum », USA Today, p. 11B.
  17. (en) Ventura County Star - « Change of venue in shooting considered »
  18. (en) Raul Hernandez, « Judge OKs adult trial for teen suspect », Ventura County Star,‎ 25 juillet 2008 (lire en ligne)
  19. (en) Raul Hernandez, « Lawyer named as a guardian for McInerney », Ventura County Star,‎ 24 septembre 2008 (lire en ligne)
  20. (en) Catherine Saillant, « « Father of teen accused in Oxnard school slaying found dead » », latimes.com, Los Angeles Times,‎ 18 mars 2009 (lire en ligne)
  21. (en) « School shooting suspect McInerney attends father's funeral », Ventura County Star,‎ 4 avril 2009 (lire en ligne)
  22. (en) Raul Hernandez, « McInerney pleads not guilty to all charges », Ventura County Star,‎ 27 août 2009 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]