Metropolis (Illinois)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Metropolis.
Metropolis
Image illustrative de l'article Metropolis (Illinois)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Illinois Illinois
Comté Massac
Démographie
Population 6 482 hab.
Densité 499 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 09′ 12″ N 88° 43′ 31″ O / 37.153333, -88.72527837° 09′ 12″ Nord 88° 43′ 31″ Ouest / 37.153333, -88.725278  
Superficie 1 300 ha = 13 km2
· dont terre 13 km2 (100 %)
· dont eau 0 km2 (0 %)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Illinois

Voir sur la carte administrative de l'Illinois
City locator 14.svg
Metropolis

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Metropolis

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Metropolis
Liens
Site web http://www.cityofmetropolis.com/

Metropolis est une ville située le long de l'Ohio, siège du comté de Massac, dans l'État de l'Illinois, aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Metropolis a joué un rôle clé dans l'histoire de l'Amérique. Il y a lieu de penser que les amérindiens ont, au départ, peuplé cette zone en exploitant ses bénéfices naturels.

En 1757, l'histoire du comté de Massac a débuté lorsque les Français ont érigé le Fort de l'Ascension durant la Guerre de la Conquête. Ce fort a ensuite été reconstruit et rebaptisé Massiac en hommage au Ministre français de la Marine. Durant cette période, ce site n'a fait l'objet que d'une seule attaque cherokee infructueuse.

Les Français ont abandonné le fort après la guerre. Plus tard, lorsque les Britanniques sont arrivés pour s'emparer du site, il ne restait que les ruines brûlées du fort qui avait été détruit par les Chicachas.

Durant la Guerre d'Indépendance, en 1778, George Rogers Clark et son régiment des Longs couteaux ont réussi à entrer dans l'Illinois par la crique de Massac et se sont aventurés à 160 kilomètres vers le nord dans le but de conquérir Kaskaskia sans ouvrir le feu. C'est cette action qui a permis de rallier l'intégralité du territoire de l'Illinois à l'État de Virginie et aux États-Unis en perpétuel développement.

En novembre 1803, Meriwether Lewis et William Clark ont établi leur campement à Fort Massac alors qu'ils préparaient leur expédition vers l'ouest Corps de la découverte. George Drouillard a été recruté lors de leur séjour à Fort Massac.

Le général George Washington a ordonné que le fort soit reconstruit en 1794. Il a servi de poste militaire les vingt années suivantes. Endommagé par le tristement célèbre tremblement de terre du comté de New Madrid en 1811-1812, le fort Massac a été abandonné en 1814 et les colons locaux ont récupéré ses structures en bois, laissant derrière eux peu de choses de sa structure originelle.

En 1839, la ville de Metropolis a été créée, située à environ 1,6 km à l'ouest des fondations du fort. L'un des fondateurs de la ville était un marchand qui transportait des biens sur l'Ohio. Il a choisi ce site car il était surélevé sur la rivière. Il avait l'espoir qu'il devienne une plaque tournante incontournable du transport. En 1843, la législature de l'Illinois a créé le comté de Massac.

Les soldats y ont à nouveau campé durant les premières années de la guerre civile, lorsque cette zone était utilisée comme camp d'entraînement.

Les Filles de la Révolution américaine ont allié leurs efforts en 1903 pour acheter les 24 hectares entourant ce site historique et, en 1908, le fort Massac a été officiellement décrété premier parc d'État de l'Illinois.

Comme l'avait imaginé ses fondateurs, Metropolis et sa rivière locale, l'Ohio, ont joué un rôle important dans l'histoire des États-Unis.

Transports[modifier | modifier le code]

Autoroutes[modifier | modifier le code]

Metropolis est située juste à l'ouest de l'Interstate 24, dont le trafic moyen journalier est de 28 600 véhicules. L'U.S. Highway 45 est l'autoroute principale qui traverse la ville. L'autoroute 145 est située à l'est de Metropolis.

Chemin de fer[modifier | modifier le code]

Le Canadien National est une compagnie de chemin de fer de classe 1 et est la 5e compagnie de chemin de fer la plus grande de l'Amérique du Nord. Le CN transporte un éventail de produits diversifiés à travers le continent, de l'est à l'ouest et du nord au sud en desservant les ports sur les côtes de l'Atlantique, du Pacifique et du Golf et en reliant les consommateurs aux trois pays de l'Accord de libre-échange nord-américain.

La Burlington Northern Santa Fe est l'un des plus grands réseaux ferroviaires d'Amérique du Nord avec ses 53 913 km couvrant 28 États et deux provinces du Canada. Ce réseau couvre les deux-tiers ouest des États-Unis en s'étirant des ports du nord ouest du pacifique et du sud de la Californie au centre, au sud est et au sud ouest et du Golf du Mexique au Canada.

L'Union Pacific Railroad : en plus du port principal de la côte ouest et de la côte du Golfe, cette compagnie de chemin de fer dessert également quatre points d'accès principaux vers l'est : Chicago, St. Louis, Memphis et La Nouvelle-Orléans.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Références à Superman[modifier | modifier le code]

  • Le 21 janvier 1972, DC Comics a proclamé Metropolis « Ville natale de Superman ».
  • Le 9 juin 1972, la législature de l'État de l'Illinois a voté la résolution 572 qui proclame Metropolis « Ville natale de Superman », le super-héros de bande dessinée basé dans la ville fictive de Metropolis.
  • La ville a érigé une grande statue de Superman et les fans ont créé un petit musée en son honneur. La ville met également en place chaque année la célébration de Superman durant le second week-end de juin.
  • Le journal local s'appelle le Metropolis Planet, nom inspiré par le Daily Planet, le journal fictif dans le Metropolis de la bande dessinée.

Metropolis est la ville natale de Superman et une statue géante de ce super-héros a été érigée sur la rue principale du centre ville de Metropolis. Cette statue est située en face du palais de justice de la ville. Les habitants de la ville tiennent une célébration annuelle en juin appelée « La célébration de Superman ». Durant cette fête, les collectionneurs de cette bande dessinée viennent de tous les États-Unis.

Bien que le Metropolis de Superman soit habituellement utilisé comme allégorie de New-York City et que, dans Loïs et Clark : les nouvelles aventures de Superman, elle soit située dans l'État fictif de New Troy, l'un des épisodes des aventures de Superman fait référence au fait que Superman vive dans l'Illinois.

Dans l'épisode de la première saison Une nuit de terreur, Jimmy Olsen et Clark Kent planifient d'aller voir un match des White Sox de Chicago. Étant donné que Jimmy ne connaît pas l'identité secrète de Clark, il est raisonnable de penser qu'ils planifient de parcourir l'État en voiture et non en volant. Le Metropolis de l'Illinois a été créé en 1839.

Metropolis vs. Smallville[modifier | modifier le code]

La ville de Metropolis de la saga Superman est typiquement décrite comme une grande ville américaine, telle Chicago ou New York City (bien que l'auteur de la bande dessinée originale situait Metropolis à Toronto).

La ville de Metropolis de l'Illinois ressemble plus à la ville natale adoptive de Superman, située dans le midwest, Smallville. Le seul cinéma de la ville a fermé. Les habitants qui étaient désireux de voir la sortie du film Superman ont dû se rendre dans une autre ville (Paducah, Kentucky) pour avoir ce privilège.

La vraie ville de Metropolis est décrite dans l'une des histoires de la bande dessinée Superman comme une ville dont les citoyens idéalisent ce qui, pour eux, est la véritable vie de l'homme d'acier. Il s'agit du Superman #92, dans une histoire dont le titre est Massacre à Metropolis ! (histoire qui se poursuit dans Les aventures de Superman #515). Un vilain appelé Massacre débarque dans la ville, perdu, et pensant qu'il était dans l'« autre » Metropolis, la ville dans laquelle vit Superman. Il attaque un agent de sécurité et menace plusieurs citoyens afin d'obtenir la bonne direction vers le Metropolis de Superman.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :