Meteos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meteos
Éditeur Bandai
Développeur Q Entertainment
Concepteur Masahiro Sakurai (design)
Tetsuya Mizuguchi (production)

Date de sortie Japon : 10 mars 2005
États-Unis : 27 juin 2005
Europe : 23 septembre 2005
Genre Jeu de puzzle
Mode de jeu Un joueur, Multi-joueur (1-4)
Plate-forme Nintendo DS, Xbox Live Arcade
Média cartouche
Contrôle Stylet

Évaluation CERO : 全年齢
ESRB : E (Everyone)
OFLC : G (General)
PEGI : 3+

Meteos est un jeu vidéo de type puzzle, développé par Q Entertainment et édité par Bandai en 2005 sur Nintendo DS.

Ce jeu apparaît au premier abord comme un cousin éloigné de Tetris. Le but est de faire disparaître des blocs colorés (les Meteos) en les alignant. Le joueur doit allier réflexes et précision afin de ne pas se laisser submerger.

Gameplay et contrôles[modifier | modifier le code]

Contrairement à Tetris, chaque bloc arrive individuellement du haut de l'écran de jeu. Un alignement de trois blocs identiques (ou plus) provoque une mise à feu et fait décoller les Meteos au-dessus ou autour de la mise à feu, entraînant avec eux ceux qui les surplombent. Souvent, la puissance de décollage n'est pas suffisante. Il faut alors aligner les blocs au sein du groupe qui a décollé (mise à feu secondaire) ou bien parmi les blocs sur lesquels ces derniers retombent (double décollage).

Le but du jeu est ainsi de renvoyer les blocs "Meteos" hors du champ de jeu, vers l'espace ou vers les planètes adverses. Si l'une des colonnes dépasse la limite du champ de jeu, elle se met à clignoter et une alarme retentit. Commence alors un compte à rebours, dont la longueur dépend de la planète[1]. Si la situation perdure, une nova (destruction) se produit ce qui entraîne en général le "game over" (annihilation).

L'originalité du jeu est de proposer plusieurs environnements sous forme de planètes avec des gravités différentes. De très faible à très forte, elle influe sur le nombre de blocs que l'on peut faire décoller en même temps et faire disparaître de l'écran.

Le stylet de la Nintendo DS est utilisé pour déplacer les Meteos verticalement et créer les alignements. Les gâchettes droite et gauche permettent d'augmenter pendant un court instant la gravité dans le jeu (gravitron).

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

Meteos comporte plusieurs modes de jeu :

  • Le mode Normal pour l'entraînement : le joueur peut choisir la planète, le temps imparti, le nombre de vies, ou encore la difficulté du jeu.
  • Le mode Déluge dans lequel la partie s'arrête quand l'écran est rempli de Meteos.
  • Le mode Hyper-espace (histoire) dont le scénario est centré autour de la planète Meteo, une entité qui attaque d'autres planètes en les bombardant de Meteos. Le joueur doit défendre ces planètes en renvoyant les Meteos dans l'espace.
  • Le mode Défi chrono dans lequel le joueur doit envoyer 100 ou 1000 Meteos hors de l'écran, ou engranger le maximum de points en 2 ou 5 minutes.
  • Le mode Fusion permettant de débloquer des nouvelles planètes, des musiques, des Meteos rares (à réutiliser) et des objets à partir des Meteos éjectés dans les autres modes de jeu.
  • Le mode Multi-joueur (jusqu'à 4 en Wi-Fi local) dont le but est de remplir l'écran de jeu des adversaires.

Blocs et planètes[modifier | modifier le code]

Meteos comprend 12 types de blocs, entrant dans la composition des planètes :

  • Air (blanc)
  • Feu (rouge)
  • Eau (bleu)
  • Sol (marron)
  • Fer (violet)
  • Électricité (jaune)
  • Végétal (vert)
  • Zoo (rose)
  • Lumière (vert pâle)
  • Obscurité (mauve)
  • Esprit
  • Temps

Les Meteos Esprit et Temps sont des Éléments Rares. Ils n'apparaissent dans le jeu que très sporadiquement, et détruisent intégralement la colonne de Meteos sur laquelle ils tombent. Ils peuvent également être recréés à partir d'autres Meteos dans la Chambre de Fusion.

Il y a en tout 32 planètes différentes, avec chacune des règles différentes, niveau de gravité, composition, musique et graphisme :

NB : Les éléments les plus courants sont en gras

Planète Gravité Largeur Composition Planète Gravité Largeur Composition
Geolitia Moyenne 9 Air Feu Eau Sol Zoo Neuralis Forte 9 Elec Air Fer Vege Obsc
Ignius Faible 7 Feu Air Sol Fer Elec Vortinia Faible 11 Zoo Air Feu Fer Elec Vege
Oleana Forte 9 Eau Air Feu Elec Vege Gigantis Faible 11 Air Feu Eau Vege Zoo
Anasaze Moyenne 9 Sol Air Feu Fer Zoo Forte Spéciale 9 Sol Air Feu Fer Zoo
Megadom Faible 9 Air Fer Elec Sol Vege Hevendor Spéciale 11 Air Feu Eau Sol Fer Elec
Smogor Moyenne 9 Fer Air Feu Eau Elec Pyros Spéciale 10 Feu Air Sol Fer Elec Obsc
Polaria Moyenne 7 Eau Air Sol Fer Elec Gravitas Spéciale 10 Sol Air Fer Elec Zoo
Holozero Faible 8 Elec Air Feu Eau Fer Trinova Faible 11 Feu Elec Fer Zoo Lum
Bavoom Forte 10 Air Feu Eau Sol Fer Luna=Luna Faible 9 Feu Sol Fer Elec Vege
Florias Moyenne 10 Vege Zoo Air Feu Eau Stellis Faible 8 Zoo Air Eau Sol Vege Lum
Perilia Moyenne 9 Vege Air Eau Sol Zoo Cavernis Moyenne 11 Sol Feu Fer Elec Vege
Magmor Forte 9 Feu Air Eau Fer Elec Suburbion Moyenne 9 Fer Elec Vege Zoo Obsc
Mekks Moyenne 7 Fer Elec Air Feu Eau Globin Moyenne 10 Zoo Air Feu Eau Vege Obsc
Aetheria Moyenne 9 Air Feu Eau Sol Elec Arborea Moyenne 10 Vege Air Feu Eau Sol
Sferia Spéciale 8 Eau Air Fer Elec Lum Candelor Moyenne 10 Feu Eau Fer Elec Lum
Insomnis Moyenne 8 Air Feu Sol Vege Zoo Meteo Faible 11 Feu Elec Vege Zoo Lum Obsc

Les noms des planètes diffèrent selon la zone géographique où le jeu a été vendu : par exemple, la planète nommée Holozero dans la version PAL porte le nom Layazero dans la version NTFS, et Layerzero (レイヤーゼロ Reiyāzero) dans la version Japonaise[2].

Gravités spéciales :

  • Sferia : Forts décollages horizontaux, décollages verticaux nuls
  • Forte : Forts décollages verticaux, faibles décollages horizontaux
  • Hevendor : Décollages instantanés
  • Pyros : Forte gravité, forts décollages s'ils sont secondaires
  • Gravitas : Décollages secondaires instantanés (eux seuls)

Objets[modifier | modifier le code]

Durant une partie, un objet peut apparaître, en tombant de la même manière que les Meteos. Ces objets, le plus souvent destructifs, peuvent permettre de se sortir d'un mauvais pas, ou de mettre très facilement ses adversaires en grande difficulté. Suivant ce qui est paramétré dans les options du jeu, les objets peuvent apparaître souvent, parfois, rarement, ou même jamais. Pour activer un objet (hors Petit Poids et Poids Lourd), il suffit de le toucher ; un compte à rebours de cinq secondes s'affiche, au terme duquel l'effet se déclenche.

Il existe en tout 16 objets, qui peuvent être activés ou désactivés individuellement dans les options :

  • La Bombe détruit les Meteos qui l'entourent.
  • La Bombe Néant vide intégralement la matrice de jeu.
  • La Foreuse détruit un par un les Meteos qui se trouvent en-dessous d'elle, puis détruit la plus basse rangée de la matrice.
  • La Bombe Horiz détruit tous les Meteos se trouvant dans la même rangée qu'elle.
  • La Bombe Croix détruit tous les Meteos se trouvant dans la même rangée et dans la même colonne qu'elle.
  • La Bombe X détruit les Meteos selon deux diagonales à 45°.
  • La Roquette transforme en fusées les cinq Meteos les plus proches d'elle situés sur la même ligne (ceci provoque le même effet qu'une mise à feu).
  • La Roquette Spe transforme en fusées l'ensemble des Meteos situés sur la même ligne qu'elle (il s'agit, sur certaines planètes, du seul moyen pour vider l'écran).
  • Le Marteau frappe ça et là, détruisant tous les Meteos qu'il touche.
  • La Hache Géante possède le même effet que le Marteau, mais son pouvoir destructeur est plus important.
  • Le Fumigène génère un écran de fumée localisé dans son voisinage.
  • La Ligne de Feu génère un écran de fumée généralisé sur toute la largeur de la matrice.
  • Le Petit Poids, une fois renvoyé à un adversaire, s'abat sur une colonne de Meteos et la détruit.
  • Le Poids Lourd, une fois renvoyé à un adversaire, s'abat sur trois colonnes de Meteos contiguës et les détruit.
  • Le Cadenas bloque le gravitron pendant 10 secondes dans sa position actuelle (activé ou non).

Fusion et prix[modifier | modifier le code]

Lorsqu'un Meteos (hors Meteos brûlés) est renvoyé dans l'espace, il peut être utilisé dans la Chambre de Fusion. Ce menu permet de débloquer de nouveaux éléments de jeu en sacrifiant le nombre requis de Meteos, sous réserve que ledit élément soit disponible à la fusion. Dans certains cas, l'élément est disponible mais la fusion ne peut pas se faire car les effectifs d'un certain type de Meteos renvoyés sont insuffisants.

Lors du premier démarrage du jeu, seules quatre planètes sont jouables : Géolitia, Ignius, Oleana, et Anasaze. Les autres doivent être débloquées dans la Chambre de Fusion lorsqu'elles y sont proposées. Il en va de même pour les objets, ainsi que les musiques des différentes planètes, que l'on peut ensuite écouter dans le menu Extras.

En raison de leur rareté, les Meteos Esprit et Temps peuvent également être fusionnés, car certaines fusions requièrent quelques-uns d'entre eux. L'Élément Rare Esprit nécessite 500 Meteos Feu, 500 Eau, 500 Elec, 500 Zoo, et 200 Lum. L'Élément Rare Temps nécessite 500 Air, 500 Terre, 500 Fer, 500 Sol, et 200 Obsc[3].

Lorsque l'on termine certaines épreuves avec un score particulièrement bon (par exemple en finissant le Défi 100 Météos en moins de 10 secondes, ou en voyant huit fins différentes dans le mode Hyper-Espace), ces nouveaux éléments de jeu sont offerts en cadeau, sans qu'il y n'ait besoin de les fusionner.

Suites[modifier | modifier le code]

Une suite basé sur l'univers de Disney a été éditée en 2007 : Meteos: Disney Edition.

Compte tenu de son relatif succès, Q Entertainment prévoit de développer une version jouable online, Meteos Online prévu sur Windows au Japon (aucune sortie européenne n'a été annoncée).

Un autre opus, appelé Meteos Wars, a aussi vu le jour le 10 décembre 2008 (en France) sur le Xbox Live Arcade sur Xbox 360, incluant par conséquent un mode online.

Toujours dans le domaine du puzzle-game mais aussi du musicale, le studio a depuis développé Gunpey, disponible aux États-Unis et Japon sur DS et PSP depuis fin 2006. Un opus était déjà sorti sur PlayStation en 1999 mais n'avait pas vu le jour en dehors de l'archipel nippon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Countdown to Planet Nova », sur Meteos Wikia,‎ 03/11/2014 (consulté le 03/11/2014)
  2. (en) « Layazero », sur Meteos Wiki,‎ 03/11/2014 (consulté le 03/11/2014)
  3. Menu Fusion > Éléments Rares de la cartouche de jeu Meteos DS

Liens externes[modifier | modifier le code]