Messe parodie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La messe parodie, ou messe-parodie, est une forme musicale couramment utilisée à la Renaissance. Il s'agit d'une messe polyphonique, composée sur la base d'une œuvre déjà existante, sacrée ou profane (chanson, motet, etc.), d'un autre compositeur ou du compositeur de la messe. L’œuvre originale peut être réutilisée intégralement, ou par extraits. De nombreux compositeurs de l'époque ont utilisé cette forme, aussi bien en France qu'en Italie, en Espagne et en Amérique du Sud : Roland de Lassus, Nicolas Gombert, Adrian Willaert, Giovanni Pierluigi da Palestrina, Josquin des Prés, etc. En général, on ne parle de messe-parodie que lorsque un fragment polyphonique est utilisé ; si seule une voix est réemployée, on parle plutôt de messe-paraphrase.

Exemples[modifier | modifier le code]