Mesobuthus martensii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mesobuthus martensii

Description de cette image, également commentée ci-après

Mesobuthus martensii

Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Scorpiones
Sous-ordre Neoscorpii
Infra-ordre Orthosterni
Micro-ordre Buthida
Famille Buthidae
Genre Mesobuthus

Nom binominal

Mesobuthus martensii
(Karsch, 1879)

Synonymes

  • Buthus martensii Pocock, 1889
  • Buthus confucius Simon, 1880
  • Buthus confucius hainanensis Birula, 1904
  • Mesobuthus martensii hainanensis (Birula, 1904)

Mesobuthus martensii est une espèce de scorpions de la famille des Buthidae. Il est parfois nommé scorpion doré de Mandchourie.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre en Chine, en Mongolie et en Corée. Elle a été introduite au Japon. En Chine elle a été observée en Mongolie-Intérieure, Liaoning, à Beijing, au Hebei, au Shandong, au Henan, au Shanxi, au Hubei, en Anhui, au Jiangsu et au Fujian[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Ce scorpion habite les pâturages et les steppes.

Description[modifier | modifier le code]

Mesobuthus martensii
Mesobuthus martensii

Le scorpion Mesobuthus martensii est d'une couleur dorée qui s'assombrit dans la partie dorsale. Sa queue présente un segment plus sombre que les autres.

Les mâles mesurent jusqu'à 53 mm et les femelles jusqu'à 60 mm[1].

Ce scorpion est un grand prédateur d'invertébrés. Il chasse dans le sol, sous les débris végétaux et même sous les pierres. Son venin peut provoquer des lésions sérieuses aux animaux qui tenteraient de le déranger. Ce scorpion se sert de son venin aussi pour chasser. Heureusement, le venin de ce scorpion n'est pas mortel pour l'homme.

Depuis plus de mille ans, la médecine traditionnelle chinoise utilise le venin de ce scorpion car les trois toxines qui composent le venin n'agissent pas toutes de la même manière sur l'organisme.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Karsch, 1879 : Scorpionologische Beiträge. Part II. Mitteilungen des Münchener entomologischen Vereins, vol. 3, p. 97-136.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Qi, Zhu & Lourenço, 2004 : Redescription of Mesobuthus martensii martensii (Karsch, 1879) (Scorpiones: Buthidae) from China. Revista Ibérica de Aracnologia, vol. 10, p. 137–144 texte intégral.